AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



Partagez | .
 

 [RP privé; Amber Campbell] Le démon et la princesse ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Membres
Membres

Messages : 188

MessageSujet: [RP privé; Amber Campbell] Le démon et la princesse ?   Lun 4 Nov - 21:36

Un démon s'approchait, un être pas vraiment humain, ni vraiment réel au final, il était les ténèbres d'une existence. Il était la petite voix qui commandait tout, il était le doigt sur le bouton rouge, il était l'ombre des ruelles, il était la partie de l'esprit qui ne se réveillait jamais. Comment était-il ? Il était comme son hôte le désirait, il était son hôte, mais plus que ça, ile ne vivait pour rien, ou pour pas grand chose, ou pour cette chose. Pour souffrir et faire souffrir, pour contrôler et soumettre. Il connaissait tout de lui, voir trop peut-être ... Il avait eu vent des émotions banales, des émotions indescriptibles que connaissaient la plèbe terrestre, la peur, le bonheur, la joie, l'effroi, même l'amour ...

Mais par dessus tout, la haine et la soif de sang était son lot, il vivait comme le pire des anti-héros, il vivait comme un salaud. Il n'avait jamais eu peur de rien, mais pourquoi avoir peur quand ce sentiment vain vous ralentit, vous empêche de voir clair ? Sa robe blanche flottait au vent, la lumière déclinante éclairait comme des torches son regard, il absorbait les rayons, comme s'il mangeait la lumière, il éclatait au bord de la plage. Ses cheveux comme les blés flottaient sous le vent du bord de mer.


*Ou est-elle ... Il faut que je voie la princesse ...*


Le docteur posait ses pieds sur le sable d'or, brisant l'atmosphère mystique qui planait autour d'Isaac comme un linceul de folie, comme une irradiation titanesque de la situation. Il n'était pas vraiment humain ... Il n'était que le fruit d'une perturbation psychique, mais il avait crée Isaac, il l'avait fait prendre conscience de sa folie, de sa vraie folie. Il n'était pas comme ces imbéciles, il avait conscience de ce fait, et il avait décidé de faire disparaître le lâche qu'il avait été par le passé. Le Croquemitaine allait l'aider, ils allaient tous l'aider, sans le savoir, sans le prévoir, sans le percevoir ... Il serait trop tard quand arriverait le cauchemar, il mourrait après son coup d'éclat. La vie était obsolète, une souffrance quotidienne qu'il allait soulager, à quoi bon résister à ce torrent furieux. Il engloutissait tout sur son passage, enfermant les faibles, tuant les forts.
Il aurait bientôt une ville pour savoir enfin s'il avait raison ou non.

Le dessin de son destin attendrait le matin ... Et il serait vraiment sans retour.


*J'ai bien réfléchi ... Il ne faut pas que je la tue elle ... Elle me servira peut-être, elle est assez aveugle pour faire ce que je lui dis si je lui promets du sang et des personnes à tuer, et si je ne l'en juge pas digne ... Elle sera la première croix sur le tableau de ma mort ... Et si elle décide de faire couler mon sang une nouvelle fois, elle souffrira comme je l'avais prévu. *

Il l'avait cherché dans tout l'institut, et il avait laissé tomber pour déguster cette délicieuse teinte orangée à côté de l'eau. Et le hasard voulut qu'il y trouva Amber, accompagnée d'une personne qu'il ne connaissait absolument pas. Mais au final il n'était pas venu pour ça, il se posa sur une pierre, en tailleur, à quelques mètres du duo. Il savourait chaque instant passé à l'institut comme étant le couronnement de sa patience. Il laissait couler le ruisseau, tranquillement, comme
si de rien n'était, il se faisait oublier de tous et passait presque inaperçu, désormais, c'était un "habitué".

La pluie de flammes se mouvait sur les douces caresses salines tandis que, après un mot à son compagnon, l'adolescente se mit en marche vers le docteur, malgré que ce dernier ne voulait plus vraiment lui parler immédiatement. Il en avait même presque oublié la raison qui le poussait à chercher Campbell. Il ne broncha néanmoins pas et se contenta de regarder droit devant lui, les yeux emplis d'avidité derrière ses fines lunettes.


HRP: J'ai finalement gardé mon message en rajoutant juste un petit passage ^^

_________________


Pourquoi se poser des questions sur les êtres humains quand 7 milliards d'échantillons perdent leur temps sur cette planète ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[RP privé; Amber Campbell] Le démon et la princesse ?


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cliff Heaven Mental Institute :: CHMI - Côté Patients :: La Plage-