AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



Partagez
 

 [RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Waldemar Arivenzys

Membres
Membres

Messages : 182
Localisation : Mouahahahaha

[RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins... Empty
MessageSujet: [RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins...   [RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins... EmptyJeu 5 Sep - 20:27

Enfin... Enfin, après toute cette attente, Vladimir avait enfin reçu un psychotrope tant convoité ! Ironie du sort, c'est parce qu'il avait pété un plomb sur la plage qu'il avait pu en avoir... Partie intégrante du "séjour" au fort d'isolement, on lui avait prescrit ce psychotrope. Et maintenant, Arivenzys était ravi de pouvoir enfin visiter cet endroit inconnu... Il avala le comprimé avec un verre d'eau, et s'allongea sur sa couchette, pour s'endormir vers un lieu étrange... La seule chose qu'il ignorait, c'est l'endroit où il allait s'éveiller. 3 psychotropes possibles, et il supposait déjà qu'il n'aurait pas le plus faible.

Lorsqu'il ouvrit les yeux, il était face à une double porte, plutôt grande. Une partie était blanche, l'autre était noire, tout comme les murs de part et d'autre de la porte. Arivenzys regarda autour de lui : pour l'instant, il était dans une sorte d'antichambre du psychotrope. Waldemar supposa que les deux couleurs représentaient les deux facettes de sa personnalité, mais Vladimir était pressé de pouvoir libérer toute la violence accumulée pendant toutes ces années. Néanmoins, en terre inconnue, il fallait quand même faire preuve de prudence. Qui savait ce que cachait cette porte...

Arivenzys s'en approcha, et toqua deux fois, une fois sur chaque côté. Il ignorait si une réponse allait arriver, mais en cas de doute...

_________________
[RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins... Signat11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Croquemitaine

PNJ du Monde Sans Images
PNJ du Monde Sans Images

Messages : 20

[RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins... Empty
MessageSujet: Re: [RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins...   [RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins... EmptyVen 6 Sep - 21:29

TOC.

Quel est ce bruit qui vient déranger le Croquemitaine lors de son sommeil sans fin ? Serais-ce un dîner ? Un goûter ? Un simple amuse-gueule ? Le Croquemitaine s'observe, regarde autour de lui. Aujourd'hui, nous serons noir. Soit.

TOC. 

Second coup. Tiens, et nous sommes blanc aussi. Pourquoi pas, cela rend l'habit plus original, change le protocole devenu rituel du noir couleur cauchemar. Le blanc, c'est étrange comme couleur. Ca renvoie l'idée de la pureté et pourtant on s'y sent bien moins en sécurité que dans l'obscurité...

TOC. TOC.

Deux coup au total. Portés en quelques dixièmes de secondes mais vécus comme deux longues minutes chacun pour le Maître des Lieux. Las de contempler le vide et d'y laisser voguer sa pensée il s'approche. Aujourd'hui, on se ferait tout petit.


"Euh... excusez-moi. Savez-vous où nous sommes ?"

A l'individu en blouse blanche se tenant devant la porte s'adresse un autre jeune homme. Quidam au visage banalement moche et aux bras tatoués, il arbore une expression un peu perdue.

"Je viens d'arriver à l'Institut mais euh... je crois que je me suis un peu perdu."

Regard gêné. Attitude corporelle concordante.


    HRP a écrit:
    Waldemar Arivenzys :
    • Psycho {Intacte}
    • Effets secondaires {Aucun pour l'instant}

_________________

[RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins... Croc_10
Oseras-tu jouer avec moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Waldemar Arivenzys

Membres
Membres

Messages : 182
Localisation : Mouahahahaha

[RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins... Empty
MessageSujet: Re: [RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins...   [RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins... EmptyVen 6 Sep - 21:43

Waldemar ne s'attendait à rien en particulier derrière la porte. Mais bon, le fait que ce soit un individu assez laid et pas vraiment rassuré était étonnant. Et il semblait désorienté de surcroît...

"Je viens d'arriver à l'Institut mais euh... je crois que je me suis un peu perdu."

Ah oui, pour le coup il s'était carrément trompé de monde. Mais justement, ça paraissait bizarre de se planter à ce point. Lui-même avait attendu près de deux semaines avant d'obtenir un psychotrope, et la personne en face de lui n'avait pas l'air sous traitement... Sois c'était un véritable inconscient, soit c'était un piège de ce Délirium... Dans les deux cas, il valait mieux être prudent... En se tenant le menton dans une position de réflexion, Waldemar répondit :

"Hum, à vrai dire, je ne sais pas vraiment où je suis non plus. Je sais que c'est un Délirium dans lequel on est envoyé en avalant un psychotrope, mais quant à savoir lequel... Comment vous appelez-vous au fait ?"

Si effectivement cet individu était perdu dans le Délirium, il devait retenir son nom pour prévenir le personnel de "l'égarement" de quelqu'un... A Josh, ce serait particulièrement amusant d'ailleurs ! Mais pour l'instant, il devait également en savoir plus sur l'endroit où il se trouvait. Vladimir quant à lui espérait pouvoir déchaîner ses pulsions meurtrières sur des éléments virtuels, histoire qu'on ne lui reproche pas de tuer les patients... Et il se demandait encore si le jeune homme en face de lui était virtuel ou pas...

_________________
[RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins... Signat11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Croquemitaine

PNJ du Monde Sans Images
PNJ du Monde Sans Images

Messages : 20

[RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins... Empty
MessageSujet: Re: [RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins...   [RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins... EmptyDim 8 Sep - 19:42

Comment s'appelait-il ? Mais tiens, c'est vrai, ça. Comment s'appelait-il ? Hervé ? Trop daté. Cassandre ? Féminin. Daniel ? Oui, Daniel. Voilà, il s'appellerait Daniel.

"Daniel... Je suis arrivé ce matin et..."

Il imita une ou deux très rapides convulsions.

"Et je n'aime pas qu'on me TOUCHE !"

Sa voix avait mué au cours de sa seconde phrase. La petite voix incertaine avait laissé place à une tonalité plus grave, plus menaçante, plus psychotique. Il fut pris d'un terrible rire démoniaque et... reprit immédiatement sa posture précédente de type paumé. L'idée ? Se montrer le plus atteint possible.

Il s'était accroupi, comme un enfant ayant fait une bêtise et qui se fait gronder. Les mains autour de ses genoux, il effectuait de légers balancements d'avant en arrière, le regard craintif observant les alentours.


"Ils ont dit que j'ai tué tout le monde. Mais c'est pas vrai, je sais que c'est pas vrai."

Goberait-il ?

Tout à coup, un léger murmure commença à se faire entendre. Très, très léger. Mais il s'affirmait telle une vague grossissant avec la marée pour enfin déferler comme un tsunami dans l'espace blanc. Des voix. Des voix qui ne s'arrêtaient pas.





    HRP a écrit:
    Waldemar Arivenzys :
    • Psycho {Intacte}
    • Effets secondaires {Mal de crâne au réveil pendant quelques heures}

_________________

[RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins... Croc_10
Oseras-tu jouer avec moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Waldemar Arivenzys

Membres
Membres

Messages : 182
Localisation : Mouahahahaha

[RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins... Empty
MessageSujet: Re: [RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins...   [RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins... EmptyDim 8 Sep - 20:06

Daniel... Ce nom ne lui disait rien... Mais si effectivement il était arrivé le matin même, ça pouvait se comprendre, vu que Waldemar était au fort depuis quelques jours déjà... Jusque là son histoire pouvait se tenir, mais la suite fut plus perturbante.

"Et je n'aime pas qu'on me TOUCHE !"

Waldemar fut surpris par le changement brusque de tonalité. Pas que ça l'étonne, vu qu'il en était lui-même un parfait exemple, mais surtout qu'il ne s'y attendait pas. Et le revoilà repartant en position d'égaré... Bon, on pouvait effectivement le cataloguer dans les fous de haut niveau, du même acabit que Vladimir. Il pouvait bien avoir été envoyé ici par traitement. Cependant, Waldemar se demandait pourquoi ils étaient tout deux dans le même "rêve". De plus, il était étonnant qu'on l'ait envoyé ici dès le premier jour. Mais comme le doute subsistait, Waldemar ne décida pas de choisir pour l'instant ; il ne laissa cependant rien paraître.

Sa réflexion fut interrompu par une sorte de chuchotement... Ce n'était pas Daniel le responsable, la voix semblant venir de partout et nulle part à la fois. Le Délirium, probablement. Il réagissait à son arrivée, et Arivenzys en fut quelque peu intrigué. Comment cet endroit était-il supposé aider à guérir des patients ? Peut-être le découvrirait-il par la suite...

C'est alors que Waldemar remarqua ce qu'il y avait derrière la porte. Jusque là, son attention avait été monopolisée par son drôle d'interlocuteur, mais à présent, il voulait en savoir plus sur sa situation. Il passa à côté de l'homme encore accroupi pour observer le décor. Celui-ci était en fait une forêt classique, à l'exception du fait que tout était blanc ou noir. Arivenzys aperçut des mouvements dans les buissons, et de petits animaux unicolores s'enfuirent dans la végétation.


"Qu'est-ce que c'est...? Une forêt à moitié blanche ?"

"Et à moitié noire... Encore notre dualité, Waldemar ?"

"Tu fais des rimes... Mais oui, je pense que c'est ça."

Il se retourna et s'adressa à Daniel :

"Tu es là depuis longtemps au fait ?"

_________________
[RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins... Signat11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Croquemitaine

PNJ du Monde Sans Images
PNJ du Monde Sans Images

Messages : 20

[RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins... Empty
MessageSujet: Re: [RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins...   [RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins... EmptyMar 10 Sep - 9:56

Tiens ? Le monde avait changé. Très bien, ainsi l'avait voulu l'esprit tordu du patient enfermé dans le Psychotrope, en présence du Croquemitaine. Une forêt était désormais installée de l'autre côté de la mystérieuse porte. Noire et blanche, sombre, étrangement  angoissante.

Un ou deux petits animaux s'y déplacèrent mais le Croquemitaine n'y fit pas attention. Il observait Waldemar. Visiblement, ce dernier ne soupçonnait rien. Parfait ! Ce serait d'autant plus amusant.

Les voix autour d'eux ne s'arrêtaient toujours pas. Et "Daniel" se serrait le crâne entre ses mains, le visage déformé par une légère grimace de douleur. Cela avait-il un sens ? Probablement pas. Mais après tout, la folie non plus n'est pas ce qu'il y a de plus censé au monde !

"Tu es là depuis longtemps au fait ?"

Oui, non. Oui et non. Que répondre ?


"Cela dépend, voyez-vous..."

Son apparence masculine, à mesure qu'il se relevait pour se positionner debout face à Waldemar, s'effaçait. Peu à peu son corps se transformait. Le large torse laissant place à une poitrine jeune et délicate, les cheveux courts à une déferlante crinière noire, les yeux marrons à des iris verts presque incandescents. Avait-il peur des femmes ?

"De l'importance que vous accordez à cette question."

Elle lui sourit, penchant la tête d'un côté. Pauvre enfant qui ne sait pas ce qui va lui arriver.

"Mais pour répondre plus sérieusement... je suis ici depuis toujours."

La petite pièce blanche et noire dans laquelle ils se trouvaient était désormais disparue. Des arbres avaient poussé autour d'eux et ils étaient environnés d'une végétation de plus en plus oppressante qui continuait lentement mais sûrement à s'étoffer.

"Je m'ennuie un peu ces derniers temps. Ca te dirait de jouer ?"

Disant cela, elle sourit pour découvrir une rangée de dents impeccables. Trop impeccables. Définitivement suspectes. Trop blanches, trop lisses, trop propres pour ne pas cacher un monstre...

"J'ai un petit peu faim..."

Et un bout de langue vint les caresser, ces dents trop parfaites.

    HRP a écrit:
    Waldemar Arivenzys :
    Psycho {Intacte}
    Effets secondaires {Mal de crâne au réveil}

_________________

[RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins... Croc_10
Oseras-tu jouer avec moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Waldemar Arivenzys

Membres
Membres

Messages : 182
Localisation : Mouahahahaha

[RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins... Empty
MessageSujet: Re: [RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins...   [RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins... EmptyMar 10 Sep - 20:05

Arivenzys pouvait s'attendre à pas mal de choses, mais il fallait admettre que passer d'un homme à une femme en quelques secondes, c'était de l'ordre de l'imprévisible. Quand cela se produit sous ses yeux, même Vladimir fut surpris. Il écarquilla les yeux, puis se reprit rapidement en secouant la tête et en clignant des yeux. Mais la femme était toujours là, à la place de Daniel. Bien que mal à l'aise, Waldemar n'avait pas réellement peur ; il relativisa :

"On est dans un espace onirique... Il faut se préparer à tout et n'importe quoi."

"Au moins, on est fixé sur le fait que ce type était pas un patient."

Et comme pour exagérer le fait de souligner les évidences, Vladimir parla à l'étrange être polymorphe :


"Impressionnant ! Apparemment, vous ne vous appelez pas Daniel."

Waldemar regarda autour de lui. La forêt semblait en constante évolution, des arbres poussant, puis disparaissant pour laisser place à des buissons, des feuilles ondulant au gré d'un vent inexistant... Etait-ce son propre esprit qui faisait cela, ou bien l'entité avec laquelle il discutait actuellement avait son mot à dire ? Dans tout les cas, il s'attarda sur les derniers termes de la femme.

"Je m'ennuie un peu ces derniers temps. Ca te dirait de jouer ? J'ai un petit peu faim..."

Il n'était pas difficile de deviner le message derrière le message, la gestuelle aidant à la compréhension. Par ailleurs, on pouvait remarquer un changement sensible dans les rapports entre les deux interlocuteurs : vouvoiement et tutoiement s'étaient intervertis. Alors que Arivenzys montrait désormais une certaine forme de respect face à une entité inconnue, l'entité en question le considérait en retour comme un amusement. Sentiment désagréable pour quelqu'un comme Waldemar, et encore plus pour Vladimir. Pendant que le premier s'interrogeait encore sur l'efficacité thérapeutique d'un tel psychotrope, le deuxième reprit le dialogue.

"Bien qu'il soit aisé de deviner le genre de choses que vous pouvez avoir en tête, je me dois de demander à quoi vous voulez jouer. Etant donné que je ne connais absolument rien de vous en définitive, il me semble classique de poser des questions. Mais d'abord, qui ou quoi êtes-vous ? Je ne vais pas vous appeler Daniel, quand même !"

La plaisanterie. Couplée au flegme de Vladimir, ça donnait un comportement original face à un danger potentiellement violent. Si la créature pouvait changer son apparence, nul doute qu'elle pouvait faire autre chose. Et bien que Vladimir ait envie de se purger de ses pulsions destructrices, il devinait qu'il valait mieux ne pas attaquer ce genre d'être dont on ne sait rien. En tout cas, pas dès le début...

_________________
[RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins... Signat11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Croquemitaine

PNJ du Monde Sans Images
PNJ du Monde Sans Images

Messages : 20

[RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins... Empty
MessageSujet: Re: [RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins...   [RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins... EmptyJeu 12 Sep - 15:29

"Je suis... une forme de ta folie. De ton cauchemar. Je suis l'expression visuelle de ton inconscient incontrôlé. Je suis aussi une agglomération des fantasmes qui ont été, sont et seront de ta personne et du reste de l'Humanité. Tu peux m'appeler le Croquemitaine."

Le Croquemitaine, l'aurait-il voulu, n'aurait pu trouver de définition plus précise. Si cela ne convenait pas au patient en blouse blanche, tant pis pour lui. Être un ectoplasme sans but réel que l'amusement n'était pas facile tous les jours.

Mais celui-ci, contrairement aux autres, ne semblait pas particulièrement vouloir jouer. Non, il paraissait bien plus... sérieux. Un peu frustré, le Croquemitaine décida toutefois qu'il s'adapterait. Et rangea les crocs terribles qu'il cachait sous sa rangée de dents en apparence parfaites.


"Je suis à la recherche d'un objet. Un trésor, qui m'a été dérobé. On l'a placé dans un endroit où seules les âmes possédant un corps physique peuvent se rendre. Toutefois, je ne peux ni te révéler ce qu'il est, ni là où il se trouve. Ce sera à toi de le trouver."

La créature s'était mise à tourner autour du docteur, le détaillant de son regard perçant. Serait-il à la hauteur ? Peut-être... peut-être pas. "Seul l'avenir nous le dira".

"Je peux te donner un indice."

Ce disant, la chose avait saisi entre deux de ses doigts une mèche de cheveux de l'autre, la faisant rouler entre son pouce et son index. Puis relâcha la mèche. Prenant une voix plus grave, plus diffuse, l'indice fut prononcé :

"L'un sans l'autre aucun ne peut survivre, et pour que la Porte s'ouvre, ils devront chacun offrir un sacrifice."

Ce disant, la forêt qui les environnait s'immobilisa tout à fait. Enfin, souriant de nouveau, le Croquemitaine redevint invisible, laissant Waldemar seul dans ce lieu qu'il ne connaissait pas. Ce qu'il aimait faire ces petites mises en scène absolument théâtrales !

    HRP a écrit:
    Waldemar Arivenzys :
    Psycho {Intacte}
    Effets secondaires {Mal de crâne pendant deux ou trois jours}


Citation :
A partir de maintenant, mes posts ne seront plus que des indications des actions de ta quête qui auront réussi et des obstacles qui se dresseront sur ta route ! Si quelque chose te semble incohérent, MP Smile

Premier objectif : Trouver le Chêne de la Vérité. Il se trouve dans la partie la plus sombre et reculée de la forêt et n'est accessible qu'au travers d'un dédale de racines. Attention à ne pas tomber ; le sol est glissant et la terre grouille d'insectes carnivores !

_________________

[RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins... Croc_10
Oseras-tu jouer avec moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Waldemar Arivenzys

Membres
Membres

Messages : 182
Localisation : Mouahahahaha

[RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins... Empty
MessageSujet: Re: [RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins...   [RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins... EmptyJeu 12 Sep - 17:16

"Une incarnation de la folie, hein... Je ne sais pas si ce Croquemitaine à une emprise directe sur le monde réel, mais il a l'air très influent sur celui-ci."

"Très sympathique comme entité."

Sur ces considérations métaphysiques, Arivenzys observa la forêt qui se dressait devant lui. Noire et blanche. Et aucune de ces deux teintes ne semblait plus rassurante que l'autre, étrangement... Hum... A présent, il lui fallait trouver quelque chose sans savoir ce que c'était, et le chercher sans savoir où il était. Et cet indice était plutôt trouble ; deux éléments coexistants, devant faire un sacrifice pour une mystérieuse porte.
Peut-être en saurait-il plus par la suite...

Il jeta un coup d'oeil pour vérifier qu'aucun animal agressif n'allait vers lui, et s'enfonça dans la forêt.


"Il y a beau y avoir du blanc, on ne voit pas très loin. C'est quand même perturbant, tout ça... Mais tout aussi fascinant..."

"Oh, doucement la curiosité scientifique. Je sais pas ce qu'on doit faire, mais j'ai mon instinct qui me dit de le faire."

"Tu te met à obéir maintenant ? Ce "Délirium" m'étonne de plus en plus..."

Plus Waldemar avançait, plus le forêt s'étoffait et s'assombrissait : bien que les arbres demeuraient blancs et noirs, la lumière se faisait plus rare. Avec leur visibilité déclinante, le visiteur ne voyait pas les racines qui parcouraient le sol. ; il réfléchissait encore aux paroles du Croquemitaine... Et il trébucha donc sur l'une d'entre elles (les racines, pas les paroles). Il manqua de s'écrouler au sol, se rattrapant in extremis à un tronc salvateur. Waldemar laissa Vladimir prendre la relève de la marche, pendant que lui se concentrait sur le discours de son hôte...

"Un trésor qu'on lui a prit... Qu'est-ce qu'on pourrait avoir prit au Croquemitaine ? Et surtout, qui l'aurait fait ? Hum... Et cet objet se trouve dans un lieu où il faut un corps physique, ce qui veut dire que les entités oniriques ne peuvent y accéder. Je doute que ce soit dans un Délirium, il semble que cet être y est omnipotent. Alors, ce serait dans le monde réel ? De plus en plus étrange... Mais je fais peut-être fausse route. Je vais quand même garder ça dans un coin de ma tête."

"Dis-donc, le monologue, j'entends ce que tu penses, et ça me déconcentre aussi !"

Et comme pour appuyer ses dires, Vladimir trébucha sur une autre racine. Elles étaient de plus en plus nombreuses et torturées, si bien que les éviter demandait une sacrée agilité. Manifestement, il en manquait... et cette fois il s'étala de tout son long par terre. En se relevant, il sentit de nombreuses piqûres sur ses paumes, et un peu sur son visage. Et il se rendit compte de ces maudits insectes qui attaquaient sa peau !

"Aaaah !!! Mais ça pique ces saloperies !!!

Il enleva rapidement les insectes de ses joues et de ses mains, puis frotta ces dernières sur sa blouse, pour apaiser les picotements. Apparemment, ces bestioles mordaient plus qu'elles ne piquaient, mais c'était quand même assez douloureux... Une fois les démangeaisons passées, Vladimir se remit en route. Mais la luminosité continuait de baisser...

"Il nous faudrait une source lumineuse."

"Eh bien, on peut essayer de "créer" une lampe-torche ? J'ai entendu dire que l'on pouvait influer légèrement sur le psychotrope."

"Bah, on peut toujours essayer..."

Arivenzys se concentra, afin de faire apparaître une lampe dans sa main. L'essai fut plus ou moins fructueux, puisqu'il obtint une torche enflammée à la place. Torche restant dans le thème général : manche noir, flamme blanche. Avec ça, il était déjà un peu plus aisé d'y voir. Mais il fallait encore progresser, sans même savoir ce que l'on espérait trouver... Et toutes ces maudites racines n'aidaient pas...

_________________
[RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins... Signat11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Croquemitaine

PNJ du Monde Sans Images
PNJ du Monde Sans Images

Messages : 20

[RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins... Empty
MessageSujet: Re: [RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins...   [RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins... EmptySam 14 Sep - 10:06

Citation :
Tout à coup, balayé par la lumière de la torche, le Chêne de la Vérité apparaît. Imposant, impressionnant, il est plus grand que tous les autres arbres de la forêt.

Deuxième objectif : Grimper au sommet de l'arbre.

Obstacles : Les voix se concentrent en un seul message : "monte, monte". Mais à chaque nouvelle branche atteinte, des accusations fusent (déstabilisantes ; à toi de les imaginer vu que je n'ai pas réussi à en trouver qui puissent déstabiliser Waldemar. Une ou deux accusations du type seront suffisantes Wink). Et lorsque ce ne sont pas des accusations, ce sont des chauves-souris ou autres animaux étranges et légèrement effrayants qui en sortent et se jettent sur Waldemar. Mais attention ! Waldemar ne peut atteindre le sommet qu'à une condition : que Vladimir se taise. A chaque fois que ce dernier s'exprimera, l'arbre grandira un peu plus et le sommet s'éloignera.
    Citation :
    Waldemar Arivenzys :
    Psycho {Intacte}
    Effets secondaires {Mal de crâne pendant deux ou trois jours}

_________________

[RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins... Croc_10
Oseras-tu jouer avec moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Waldemar Arivenzys

Membres
Membres

Messages : 182
Localisation : Mouahahahaha

[RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins... Empty
MessageSujet: Re: [RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins...   [RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins... EmptySam 14 Sep - 22:26

Avançant dans les ténèbres de la forêt, Arivenzys découvrit ce qui semblait être son objectif actuel, du moins le supposait-il : un énorme arbre, contrastant avec le reste. A la fois noir et blanc, contrairement aux autres arbres monochromes, il étendait ses longues branches vers la voûte céleste. Tandis qu'il s'en approchait, les murmures semblèrent se préciser, ne formant bientôt plus qu'un mot, prononcé sans relâche, et de plus en plus fort à mesure que le visiteur s'approchait de la base du tronc.
"Monte... Monte..."
Une invitation claire semblait-il. Ou était-ce un piège ? Il fallait se méfier de tout par ici... Mais dans tous les cas, il n'avait probablement pas d'autre option, mis à part bien évidemment tourner en rond. Alors, il fit disparaître la torche, devenue plus encombrante qu'autre chose, et se prépara à l'ascension.

"On commence à avoir le coup de main.. Ou plutôt le coup d'esprit, quand il s'agit de manipuler les objets."

"On parie que Miss Onirique peut faire mieux ?"

"Miss, ou Mister... C'est plus un concept qu'une personne."

"Je préfère l'enveloppe charnelle féminine, personnellement."

"Pas étonnant, mais bref, on devrait monter maintenant. Plus ça va, plus j'ai l'impression que cet arbre pousse..."


mettant un terme au dialogue psychique, Waldemar chercha un premier point d'appui à sa hauteur. Le tronc possédait une écorce pleine d'aspérités, mais encore fallait-il qu'elle soit assez solide pour supporter son poids. L'escalade commença enfin, Waldemar cherchant à tâtons des prises dans une pénombre prononcée. Une légère lueur émanant du tronc lui permettait de ne pas être dans le noir total, sa torche étant disparue, ce qu'il accueillait évidemment avec joie. A plusieurs mètres du sol, il atteint les premières branches. Cependant, étant donné le nombre d'entre elles, et l'épaisseur du feuillage, atteindre le sommet serait encore corsé. Il fallait emprunter des passages fort sinueux...

"Ca c'est de l'accrobranche, tu peux y aller !"

"En effet... Mais ? J'ai l'impression que l'arbre a bougé !"

"Moi aussi... Eh, ça recommence ! Je crois qu'on s'éloigne encore du sol, sans bouger !"

"Et les feuillages s'épaississent encore... Si on doit atteindre le sommet, on ne devrait pas traîner, parce que sinon on risque le sur-place."

Sans perdre de temps, Waldemar joignit l'acte à la parole. Il s'enfonça dans les branchages, toujours accompagné des voix. Mais il remarqua que d'autres voix venaient s'ajouter à la première, et leur timbre semblait plus hostile... mais pour l'instant, encore trop basses pour être intelligibles.
L'escalade était ardue, quelques branches griffant sa peau, et s'accrochant à ses cheveux et ses vêtements. C'est alors qu'une sorte de hibou au plumage noir et aux yeux blancs surgit soudainement d'une alcôve de l'arbre en ululant violemment. Waldemar eut un sursaut, mais heureusement, il tenait bien les branches à côté de lui. Ce qui était dérangeant, c'était surtout le fait que sa tête était complètement retournée en volant... La surprise passée, le grimpeur repartit. Il se représenta une chute dans les branches, et s'interrogea sur les effets d'une mort dans le Délirium.

"Probablement grave mentalement..."

C'est là qu'il entendit clairement les voix de tout à l'heure, surpassant les "Monte". Des insultes, apparemment. Qu'est-ce que le Croquemitaine espérait ?


"Tortionnaire !"
"Bourreau !"
"Ultraviolent !"

"Et alors ? C'est vrai, et alors ?"

Vladimir avait tout de suite réagit, puisqu'il devinait que ça s'adressait à lui. Mais il n'avait pas répondu avec énervement. En effet, ces qualificatifs lui correspondaient, et il ne s'en préoccupait pas plus que ça. Cependant, l'arbre sembla encore pousser, et les voix ne s'arrêtaient pas pour autant.

"Hé, mais ça tremble à chaque fois que tu parles, Vlad !"

"Tu crois ?"

Corroborant les dires de Waldemar, l'arbre grandit encore un peu plus. Alors Vladimir décida à contre-coeur de la boucler. Malheureusement, les voix accusatrices ne firent pas de même...

"Manipulateur !"
"Marionnettiste !"
"Orchestrateur !"

Cette fois, c'était une attaque envers Waldemar. Et encore une fois, c'était vrai. Waldemar n'avait pas le flegme de Vladimir, et détestait la critique, mais il ne répondit rien, et décida de continuer la grimpette en ignorant les piques. Celles-ci s'estompèrent légèrement... Mais cela présageait probablement d'un retour plus tard... En revanche, Arivenzys eut droit à un cadeau de remplacement : une nuée de chauve-souris blanches et noires passa autour de lui, dans un concert de cris. Il se boucha les oreilles... avant de se rendre compte qu'il ne tenait plus de branches. Par réflexe, il se plaqua contre le tronc, manquant d'aplatir une des bêtes lui volant autour. Le choc passé, Waldemar se déboucha les oreilles, et repartit pour la énième fois dans son ascension.
Au moins, Vladimir ne parlait pas. Oh, pas difficile de devinait qu'il râlait, mais au moins on ne l'entendait pas. Ainsi, le sommet ne s'éloignait plus, ce qui n'empêchait pas la montée d'être laborieuse. Il vit ensuite passer un écureuil sans pattes, et qui pourtant sembler marcher très bien. Plus dérangeant qu'effrayant en vérité, et il commençait à s'y faire. Par contre, ça risquait de le perturber quelques temps... Finalement, Waldemar se rapprocha du sommet. Un peu de lumière commençait à percer le feuillage, cependant encore assez fourni. Mais au moins, on avançait.
Et ce fut le moment où les voix revinrent.


"Faussaire !"
"Usurpateur !"
"Parjure !"


Là par contre, c'était faux. Mais c'était aussi quelque chose qui l'avait marqué par le passé : pendant sa scolarité, il avait été un souffre-douleur pour ses camarades de classes. C'était un surdoué, et les petits caïds n'appréciaient pas ça. Ils le traitaient de tricheur, de menteur, et autres...
Ils étaient jaloux de sa réussite.
Et lui, il était injustement accusé.
Et maintenant, ces maudites voix lui rappelaient un pan de son passé qu'il voulait oublier !


"Tu es un menteur ! Tu ne devrais pas réussir ! On sait que tu triches ! Tu trompes tout le monde ! Tu..."

"ASSEZ ! C'EST FAUX ! JE NE TRICHE PAS ! JE NE TRICHE JAMAIS !!!"

Waldemar ne se mettait en colère que très rarement, et seulement sur certains sujets sensibles. L'injustice envers sa personne, notamment. A peine avait-il crié que les voix s'éteignaient une à une... L'énerver était probablement le but, et ces voix avaient fouillé dans son esprit pour rechercher ce qui pouvait avoir un impact sur lui. Maintenant que leur objectif était atteint, elles s'évanouissaient, ne laissant plus que les "Monte..." originaux.
Arivenzys ferma les yeux, soupira, et se lança dans la dernière montée, obéissant aux murmures... Le sommet n'était plus très loin, mais est-ce que les voix allaient encore revenir, ou le laisser en paix ?

_________________
[RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins... Signat11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Croquemitaine

PNJ du Monde Sans Images
PNJ du Monde Sans Images

Messages : 20

[RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins... Empty
MessageSujet: Re: [RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins...   [RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins... EmptyMar 17 Sep - 9:05

Citation :
Arrivé au sommet de l'arbre, Waldemar atteint les nuages. Il se retrouve dans un espace cotonneux, un genre de brouillard un peu épais. Et sous ses pieds, le sol est désormais plat. Plus d'arbre sous lui. Juste un sol solide et invisible. Une forme se distingue dans le brouillard. Un genre de temple rouge avec un âtre au milieu où brûle un feu bleu.

Objectif : Waldemar doit saisir le feu et se le mettre dans la poitrine (un peu comme dans le Chateau Ambulant, je ne sais pas si tu l'as vu, d'Hayao Miyazaki, c'est génial !).

Obstacles : Attention toutefois aux "trous" dans le sol qui précipiteraient Waldemar de nouveau dans la forêt ! Ah, et le feu a tendance à se sauver quand on essaye de l'attraper. Il faudra être rusé pour réussir à le saisir. D'autant qu'il est doué de parole et qu'il peut avancer des arguments très très rationnels.

Bon courage !
____________________________


    HRP a écrit:
    Waldemar Arivenzys :
    Psycho {Intacte pour l'instant}
    Effets secondaires {Mal de crâne pendant deux ou trois jours après le réveil}

_________________

[RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins... Croc_10
Oseras-tu jouer avec moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Waldemar Arivenzys

Membres
Membres

Messages : 182
Localisation : Mouahahahaha

[RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins... Empty
MessageSujet: Re: [RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins...   [RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins... EmptyMar 17 Sep - 17:25

Vladimir avait demeuré silencieux pendant le reste de l'ascension, et les voix également. Ce n'était pas Waldemar qui allait s'en plaindre... Il atteint finalement le sommet de l'arbre, qui dépassait les nuages, et se retrouva... sur les nuages. Arivenzys posa doucement le pied sur le "sol" cotonneux... et ne passa pas au travers. Par contre, il se retrouva dans le brouillard

"C'est le remake de Jack et le haricot magique ?"

"Tu reparles, toi, maintenant ?"

"On n'est plus sur l'arbre, alors maintenant je m'en fous s'il pousse. D'ailleurs, maintenant c'est moi qui marche."

Regardant autour de lui, il aperçut un édifice. Le seul édifice visible, en fait, qui ressemblait à un temple antique. Devinant que c'était le seul objectif possible, il s'y dirigea. Il faillit chuter à travers le nuage après qu'il ait mis le pied dans un trou, caché par le brouillard . Heureusement, le trou n'était pas trop grand, si bien qu'il se contenta de s'étaler de l'autre côté. Une sorte d'avertissement sur les dangers de l'endroit... Waldemar supposa qu'une chute de cette hauteur serait sacrément violente, si bien qu'il valait mieux éviter un baptême de l'air sans parachute... Vladimir progressa donc jusqu'au bâtiment plus prudemment. Il passa à côté de véritables gouffres nuageux, et parfois de quelques petits trous pas plus gros que le poing. Arrivé au temple, il monta les quelques marches du parvis, et se retrouva face à l'entrée. Deux colonnes encadraient une grande porte vermeille, seule ouverture d'un mur pourpre.

"Rouge ? C'est la première chose colorée qu'on rencontre..."

"Bah, il y avait le Croquemonsieur, là..."

"Croquemitaine. Mais effectivement, c'est probablement son oeuvre, pas celui de notre esprit..."

Vladimir entra ensuite, ouvrant en grand la porte. A l'intérieur, plus de brouillard. Par contre, il voyait clairement la forêt s'étendre partout sous le sol, désormais bien solide quoique transparent. La seule pièce de cet endroit était illuminée par de nombreuses torches, rouges également. Mais une seule flamme était bleue, et se trouvait sur un gros présentoir au centre de la salle, et donc du temple par la même occasion. L'endroit était parfaitement silencieux, à l'exception du crépitement des flammes. Vladimir flairait un coup fourré, si bien qu'il avança toujours aussi prudemment dans la salle. Grand bien lui fit, puisqu'il mit le pied sur un autre trou, cette fois indétectable. Là, c'était assez vicieux... Un piège qu'on ne peut trouver qu'en tombant dedans. Et nul doute que cette pièce en était remplie.

Vladimir décida d'opter pour une avancée accroupie, tâtant le sol juste devant lui avant chaque pas. De fil en aiguille, avec comme seule compagnie le bruit des flammes, Vladimir parcouru un chemin assez tordu pour atteindre l'autel. La seule chose visible dans cette endroit, et il pouvait donc y marcher sans risque. Enfin, tout est relatif... Il s'approcha du présentoir, et regarda la flamme bleutée.


"Bon, je suis sensé faire quoi maintenant ?"

"Aucune idée. Y brûler quelque chose ?"

"Non, non, il faut réussir à m'attraper déjà."

"Qui a parlé ?"

"Eh bien, moi, évidemment ! Vous voyez quelqu'un d'autre ?"

"En fait, je ne vois personne du tout."

Waldemar fit le tour de l'autel, cherchant à trouver la personne qui lui parlait. Puis il regarda s'il n'y avait pas un quelconque haut-parleur sur l'autel, ou encore une cache dans le présentoir. Mais rien.

"Ne pas réfléchir logiquement. Lorsqu'on a éliminé toutes les conclusions logiques, il ne reste que la vérité."

"Qui est ?"

"Hum... Bien que ça paraisse étrange, je crois que c'est vous, la flamme bleue, qui me parlez, n'est-ce pas ?"

"Oh, bravo. Et pourquoi ce serait étrange ?"

"Heu, parce que le feu ne parle pas ?"

"Normalement non, mais ici, tout est possible."

"C'est vrai, mais je ne considère pas tout ce qui se passe ici comme acquis. Ce Délirium n'a pas fini de me surprendre...

"Et pourtant, c'est dans votre esprit. Vous savez que l'imagination se base sur ce que l'on connaît déjà, donc techniquement, tout ce que vous pouvez trouver ici découle plus ou moins directement de vos connaissances."

"Effectivement, mais néanmoins, ceci brise les codes établis du monde réel. C'est pourquoi c'est surprenant."

"Je rêve on on fait de la rhétorique avec une flamme ?"

"Partant du principe que je peux parler, pourquoi je ne serai pas capable de débattre activement ?"

"Non, c'est surtout que tu as dit qu'on devait t'attraper. Pourquoi discuter dans ce cas ?"

Et en concluant sa phrase, Vladimir se pencha pour récupérer dans ses mains le feu bleu... Mais alors qu'il refermait ses mains, la flamme bondit et se retrouva au sol.

"Et maintenant, elle fout le camp. Ben voyons..."

"C'est "il", je vous prie. Et je ne vous tutoie pas, moi."

"Ah, si c'est un feu follet, ça explique tout !"

"Ah, voilà, vous avez compris d'où je venais. Mais je ne suis pas vraiment un feu follet à proprement parler."

"Je débattrais du folklore mythologique plus tard ! Pour l'instant, je vais te choper, toi !"

"Pourquoi tant de haine ?"

Alors que Vladimir se rapprochait de la flamme, celle-ci se dirigeait à l'opposé. Le feu descendit de l'autel, lévitant comme un petit esprit, et voleta un peu plus loin. Vladimir, assez mécontent de ce comportement envers sa personne, descendit à sa suite, sans léviter cependant... Et passa à travers le sol troué. Fort heureusement, il eut le réflexe de se raccrocher à temps ; il se retrouva ainsi pendu dans le vide par les bras.

"C'est pas du jeu !"

Par la force de ses bras, Vladimir parvint à se hisser sur le sol. Il s'assit, reprenant son souffle, ayant échappé de peu à une méchante chute... Puis il releva la tête vers la flamme volante. Celle-ci restait en l'air, fixement. Arivenzys se remit debout, et parcourut le sol es yeux. Il n'y avait vraiment aucun moyen de différencier les trous du sol à l'oeil nu. Alors il réfléchit un peu...

Soudain, Waldemar eut une idée. Il se concentra, cherchant à faire apparaître un sac... Et celui-ci finit par se matérialiser à côté de lui. Un bon gros sac de farine ! Blanche, évidemment. Il plongea la main dans le sac, en sortit une poignée généreuse, et la dispersa un peu autour de lui... Et le sol ressortit, couvert de farine, tandis que les trous ne retenaient rien. Il avait le moyen de repérer les trous !

Plutôt que de chasser tout de suite le feu récalcitrant, il déposa la farine un peu partout dans la salle, pour révéler la majorité des trous. Une fois cette têche effectuée, Vladimir décida de reprendre le flambeau, au sens propre comme au figuré... Mais avant, il s'amusa, dans tout son orgueil, à jouer à la marelle entre les trous. Un jeu dangereux, mais quand on est Vladimir Arivenzys, tout est dangereux. Finalement, après avoir atteint la case ciel deux fois, il revint vers la flamme, qui était restée immobile pendant ce temps...


"A nous trois, flamme de mes deux !"

"Vous êtes grossier. Pour la peine, je ne vous dirai quoi faire ensuite que quand vous m'aurez attrapé, voilà !"

S'ensuivit alors une poursuite à la Benny Hill, avec un Vladimir mécontent poursuivant une flamme moqueuse voletant dans toute la salle. Waldemar jura entendre la musique en arrière-plan, tandis que son alter-ego manquait de tomber dans les trous survolés par le feu volant. Probablement une moquerie du Croquemitaine... Bref, après avoir parcouru la majorité de la salle sans s'arrêter, le feu accéléra et se réfugia au-dessus du plus grand trou. Ainsi, on ne pouvait pas l'attraper depuis le bord.

"Noooon, sérieusement ?"

"C'est fatiguant tout ça... Pourquoi vous ne vous laissez pas attraper ?"

"Est-ce que vous auriez envie de laisser quelqu'un mettre fin à votre vie ?"

"Pfff... Evidemment que non. Mais pourtant, je dois le faire."

"Et pourquoi seriez-vous obligés de faire ça ?"

"Parce que tu nous as dit de le faire, et qu'il n'y a pas grand chose d'autre comme possibilités !"

"Je ne vous ai rien imposé. Et vous pouvez simplement sauter dans le vide."

"Pourquoi pas les deux, gros malin ?!"

Avant même de finir sa phrase, Vladimir bondit par surprise vers la flamme au-dessus du trou. Pris au dépourvu, le fleu beu feu bleu n'eut pas le temps de s'éloigner. Arivenzys parvint à l'enfermer entre ses mains... et tomba avec dans le vide. Même en chutant, Vladimir continua de parler normalement.

"Et donc, je dois faire quoi maintenant ?"

"Il faut me reposer sur le présentoir !"

"Quoi ? Vraiment ??"

"Non. Mais ça aurait pu, c'était pas malin de sauter."

"Comme on le disait, pour t'avoir on n'avait pas 36 solutions. Mais tu pourrais répondre quand même."

"Bon, d'accord... Vous devez m'absorber, dans votre poitrine."

"Ah ! Alors faisons ça en vitesse, et je crois qu'après, on va tenter de quitter cet endroit avant de toucher les arbres..."

Et sur ces mots, Waldemar plaqua la flamme contre son torse, puis ferma les yeux, tentant de sortir de ce rêve...

_________________
[RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins... Signat11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Croquemitaine

PNJ du Monde Sans Images
PNJ du Monde Sans Images

Messages : 20

[RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins... Empty
MessageSujet: Re: [RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins...   [RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins... EmptyDim 22 Sep - 18:18

Citation :
A peine le feu pénètre-t-il la poitrine de Waldemar que celui-ci est envahi par une persistante douleur. Une douleur qui irradie du centre de son torse jusqu'au bout de ses ongles. Mais cette douleur est aussi très très vive, très rapide. Vient-il de rencontrer le sol sous son poids ? Ou bien est-ce simplement l'effet du feu bizarre ? Personne ne sait. Et après ça... le réveil !
Le Croquemitaine avec la disparition du feu vit son domaine redevenir l'empire de l'ombre qu'il avait toujours été. Les couleurs se délavèrent, la lumière quitta les lieux et le silence envahit l'espace indéfini du Delirium.

"A plus tard, très cher ami... tordu. Tu t'en es plutôt bien sorti !"

Le Croquemitaine avait parlé, seul, pour lui-même et pour le peu de conscience qui était peut-être resté du patient. Et il retournait désormais à son calme et à sa poésie. Un autre viendrait bien assez vite !


    HRP a écrit:
    Waldemar Arivenzys :
    Psycho {Amélioration ; Waldemar ayant de plus en plus d'emprise sur Vladimir qui tend à être plus docile et moins violent}
    Effets secondaires {Mal de crâne, cauchemars et crises d'angoisse pendant deux à trois jours après le réveil}


Ceci est donc le début d'une quête qui se fera sur plusieurs visites au MSI !

_________________

[RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins... Croc_10
Oseras-tu jouer avec moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





[RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins... Empty
MessageSujet: Re: [RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins...   [RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

[RP Libre] Visite de courtoisie. Enfin, plus ou moins...


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cliff Heaven Mental Institute :: Delirium Worlds :: Le Monde Sans Images-