AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



Partagez | .
 

 [VALIDEE]Jeanne de Barbarin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Bibliothécaire
Bibliothécaire

Messages : 15

MessageSujet: [VALIDEE]Jeanne de Barbarin   Mer 4 Sep - 18:57

Fiche Patient

    • Nom : de Barbarin
    • Prénom :Jeanne
    • Âge : 27 ans
    • Sexe : féminin

    • Catégorie : Personnel soignant
    • Si Personnel Soignant, poste désiré : Bibliothécaire

    • Informations en plus : Chante fort, bois bien, fait du crochet à ses heures perdues



Physique.

Si tu croises Jeanne dans les couloirs du CHMI (si on veut bien l'embaucher ceci dit) tu n'auras aucun risque de la confondre avec une malade. Ni d'ailleurs avec un membre du personnel. Il est donc surtout probable que tu te demandes ce que fout là une adolescente.
Pas si jeune que ça en fait, même s'il est vrai qu'elle ne fait largement pas ses 27 ans. Sûrement à cause du genre « adolescente rebelle et excentrique » qu'elle se cultive ou bien à cause de ses quelques « petites rondeurs » (comme disent ses amis, les hypocrites) qui confèrent à ses traits des accents enfantins. Cela aussi à cause de sa petite taille qui bien que combattue depuis des années par les chaussures à talons hauts, continue à faire d'elle une naine incapable de se saisir des produits de l'étagère la plus haute du supermarché.
Une petite grosse, tu dois te dire « chouette alors ! »
Mais elle est jolie Jeanne. Enfin, elle a du caractère et ça lui suffit à faire croire qu'elle est jolie. Tout est dans la suggestion et elle niveau suggestion, elle se pose là.
Ses anglaises bleues crient « Regarde-moi ! » et ses yeux en amandes « Crois-moi. »
Bon, sa bouche te dira en revanche volontiers d'aller te faire foutre. (Cf : caractère)

Donc, Jeanne a les cheveux bleus, longs et bouclés. Dans ses mauvais jours, des T-shirts assez larges sur des jeans gris cloutés et une paire de rangers rouges (des jaunes aussi mais ça c'était juste pour rigoler, parce que en vrai, c'est la misère à assortir, surtout avec ses cheveux, alors avec le maquillage n'en parlons pas). Dans ses bons jours elle portera des robes volantes resserrées à la taille, rouges, vertes, bleus, à pois, à rayures, à carreau, des foulards dans ses cheveux, des bracelets à ses poignets et surtout des petites bottines à talons sur lesquelles elle trottera dans les couloirs plus vite qu'avec les meilleurs baskets sur coussin d'air super sonique. Et avec les petits claquements secs en plus.
Les robes auront pour effet de faire ressortir chez Jeanne la conséquence de ses kilos superflus : la poitrine honorable qui l'a poussée à teindre ses tifs histoire que les gens regardent ailleurs pour une fois parce que zut, c'est pas son visage qui pouvait faire concurrence.
Elle avait bien tenté pourtant d'y attirer le regard en apposant de chaque coté de ses yeux des petites billes argentées, plantées dans sa peau mais ce n'était pas vraiement suffisant.


Caractère.
Jeanne est un parfait exemple d'être humain dans ce qu'il a de plus imparfait et caractériel. De nature joyeuse et extravertie elle possède cependant toutes les contradictions des individus pourvu de conscience. Elle aime rire, discuter, snober les mecs qui la draguent dans la rue, fixer les inconnus dans le métro, lire des romans de Jane Austen et jouer de l'accordéon. Mais elle est aussi très mauvaise perdante, menteuse et sans vouloir l'admettre, vaniteuse. Ce qu'elle compense par une bonne dose d’auto-dérision et une certaine timidité au premier abord. Mais se transforme rapidement en pipelette à la voix criarde.

Elle déteste profondément la médiocrité ou tout ce qu'elle considère comme tel. En particulier la multitude de gens qui suivant une mode, ont trop de retard sur elle pour jamais parvenir à l'effet de classe recherchée. Elle exècre le moyen, abhorre le tiède. Si chute il doit y avoir, elle se doit d'être spectaculaire, et dans la réussite il faut de l'unique, du grandiose.
Passionnée aussi bien dans ses goûts que dans ses actes, c'est une petite femme intense et affirmée.

Si ce n'est un problème dont même les plus longues conversation pseudo-psychanalistiques de ses amis n'ont pu lui donné de raison. Elle ne supporte pas le contact physique dès l'instant où elle y ressent une quelconque intention. Ce n'est pas toujours le plus commode pour un être humain parfaitement pourvu d'hormones et en âge de se reproduire, et cherchant à oublier ce problème, elle se persuade de n'être qu'une enfant sans intérêt aucun pour les choses de l'amour.
Sur tout le reste se déverse donc sa passion et son énergie débordante et elle s’enivre du bruit de ses talons claquants vivement sur le linoléum.


Histoire.

«J'ai eu envie de faire ça toute la soirée »

Un tressaillement de colère remonta le long de l'échine de Jeanne et ses muscles se tendirent. Heureusement la pénombre de la chambre dissimula le rictus qui passa sur ses lèvres.
Se  méprenant sur le frisson de la jeune femme, il l'attira à lui et passa promptement les mains sous sa chemise. Jamais elle n'aurait pensé pouvoir contracter à ce point tous les muscles de son corps. Elle essaierai de s'en souvenir la prochaine fois qu'elle couinerait en tentant de faire du gainage.
Dans sa tête, des mots tournaient furieusement sans qu'elle ait le courage de les prononcer .

« Et moi connard ça fait des années que j'en crève d'envie, c'est pas pour ça que je te saute dessus ! ».

Le poids de son corps sur le sien coupa toute velléité de révolte. La chaleur de sa peau – qui allait lui faire croire que ça pouvait ne faire que 37° c'bestiau ? - anesthésia toute pensée et elle sentit un doux sourire sur ses lèvres lorsqu'il les apposa aux siennes.

Joli le papier peint. Elle en connaissait maintenant chaque détail. Chaque branche, chaque ton, chaque pétale. Elle savait où se faisait la jonction entre les lais mais aussi quelle était la cellule de base du motif et de quelle façon elles s’entremêlaient. 30 minutes ce matin qu'elle était assise sur le carrelage, le dos contre l'une des parois et les pieds sur l'autre. Ça allait bien venir puisqu'elle s'était décidée à manger quelque chose.
Elle eut un haut le cœur et se précipita sur le côté, son menton heurtant la faïence. Le liquide remonta le long de sa gorge, laissant une trace brûlante à son passage et jaillit entre ses lèvres entrouvertes. Elle étouffa, ne pouvant reprendre son souffle avant qu'une nouvelle contraction de son abdomen n'expulse de nouveau le contenu de son estomac. Elle hoqueta à l'instant où le liquide franchit ses lèvres.
Ses mains tremblèrent sur le rebord de la cuvette et elle tenta de reprendre douloureusement son souffle.

Comme d'habituuuuuude, chantait elle intérieurement avec cynisme. Elle avait tout à fait conscience du ridicule de la situation.
Pour se venger d'elle même elle s’infligeait un jeûne à coup de « J'ai mal au veeentre ! Je suis malaaaade ! » Elle n'était pas plus malade qu'un autre.
On n'était pas malade d'amour.
La seule maladie qu'elle accepterait de qualifier ainsi serait celle dont le symptôme principal est de pondre un chiar. Or jusque là, aucun risque.

« Attends, tu m'parles du mec qu'était avec toi l'autre soir ? Mais il est minuscule ! »

Attrapant entre ses lèvres la paille noire, Jeanne prit une grande rasade de Pimm's pour s'éviter de lui répondre vertement qu'il n'y avait aucune fierté à tirer d'être une grande brute. Juchée sur son tabouret dans l'ombre immense de celui qui continua, elle se contenta de le fixer.

« Et alors, t'as kiffé ? »

Le liquide se bloqua dans sa gorge et l'étouffa. Entre deux toussotements et une grande claque dans le dos, elle parvint à éructer à quel point elle pouvait être blessée de la question. La réponse moqueuse et grivoise fit se durcir encore son regard. Pourquoi discutait-elle avec cette montagne de muscle persuadée que les relations humaines étaient faites pour rester superficielles ?

Ah oui, c'est vrai, c'était le seul qui s'était révélé disponible pour l'aider à noyer son désespoir.

« T'es vraiment une petite oie blanche derrière tes airs de punk. Mais j'peux t'arranger ça hein ! »

La main de l'homme se posa nonchalamment sur son épaule. Son sang bouillonna soudain de fureur, des larmes acides lui montant aux yeux. Ce n'était pas nonchalant, il savait très bien qu'elle détestait ça et testait régulièrement les effets des ses contacts. Mais jamais elle n'en supporterait un seul de cet homme qui l’écœurait ! Après un instant de vide ses pieds touchèrent le sol poisseux.

La tête dans la cuvette, elle prit la décision irrévocable qu'il était grand temps de changer de vie.

Dès le lendemain elle commença a fureter sur internet pour trouver un truc à faire ailleurs, loin. Elle n'en pouvait plus. Elle les aimait tous, sa famille, ses amis... Mais elle en était au point de se rendre malade pour le premier imbécile venu, il était temps de faire un petit retour aux sources, un peu de solitude lui ferait le plus grand bien.
Bon, elle avait bien un plan aux US mais c'était déjà difficile d'obtenir un passeport vacances depuis quelques années, alors s'y installer même provisoirement, c'était hors de question.
L’Europe. Trouver quelque chose dans le coin, ce bon très vieil espace Schengen aidant, et de préférence dans un pays dont elle parlait la langue.
Elle comptait bien mettre ses qualités de graphiste de côté pour le moment, il lui fallait un job simple, vite et ne demandant aucune qualification. Cela fait beaucoup de conditions et après plusieurs jours de vagues recherches entrecoupées de très longues pauses, elle était toujours bredouille.
Ce fut un coup de téléphone qui lui apporta la solution. Bénie soit les mères.

« Je ne pense pas que ce soit une très bonne idée, pourquoi veux-tu partir ? Enfin, puisque tu es décidée, penses à appeler Tereza. »

Tereza ! Urbaniste hollandaise débordante d’énergie et épouse d'un riche industriel, elle n'avait pas mis longtemps à lui dégoter une liste de boulots où elle n'aurait pas de mal à fortement appuyer sa candidature.
Pas de pitié pour le piston.
Jeanne considérait qu'à partir du moment où elle travaillerait avec suffisamment de sérieux, il n'y aurait pas de mal à se faire aider. Bon après, elle et le sérieux ne partageaient pas une folle intimité mais il y avait moyen que ça s'arrange.

Elle jeta son dévolu sur un poste de Bibliothécaire sur une petite île au nord de l'Angleterre.
Dans sa folle jeunesse elle avait travaillé dans le coin et savait combien elle en aimait les paysages et le climat. Et puis elle devrait bien se débrouiller à être bonne à quelque chose, elle qui petite connaissait plus intimement Stendhal et Hemingway que ses camarades de classe. Et quand bien même c'était dans un hôpital psychiatrique, il fallait bien consentir à quelques sacrifices, l'idée de s'installer dans une petite bourgade côtière et de vivre entourée de livres était largement suffisante pour lui faire oublier que ses principaux lecteurs auraient peut-être un peu un pet au casque.
Dans le train qui traversait les grandes étendues grises de la campagne anglaise, Jeanne eut l'impression troublante d'un retour à la maison. Elle soupira de contentement et ferma les yeux en fredonnant.

« Penny Lane is in my ears and in my eyes... »



[Ainsi je brigue le poste de bibliothécaire de l'hôpital mais demande autorisation de vivre au village parce que c'est quand même vachement plus marrant.]


Dans la vraie vie


    Présentation personnelle.
    Ça tombe bien, moi-même c'est l'un des sujets que je maîtrise le mieux du monde !
    J'ai 20 ans, mon film préféré c'est Scoubidou (mordicus !) et je mange des carottes crues. Je suis feignante mais plus sympathique selon mon propre avis et j'adore le rouge.

    Les Retours
    • Comment as-tu connu le forum ? « Viens ça te dis on recommence le RP ? » « Ouais graaaave ! » « Tiens y'a ce forum il a l'air marrant ! »
    • Première impression ? Que je l'aime beaucoup plus qu'hier, et beaucoup moins que demain.
    • Des suggestions pour l'améliorer ? Aucune mon capitaine.
    • Le Mot de passe est : validé par le Dr. Jake Hill, que c'est triste !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Admin Suprême
(du forum & du CHMI)

Admin Suprême (du forum & du CHMI)

Messages : 347

MessageSujet: Re: [VALIDEE]Jeanne de Barbarin   Mer 4 Sep - 19:19

J'aime lire des fiches comme ça ! C'est... c'est un petit bonbon pour les yeux en fait. Non seulement c'est parfaitement bien écrit (maîtrise de la langue, tout ça...) mais en plus on y sent quelque chose de vrai. On voit Jeanne parler, bouger, vomir et compagnie. Toi, si un jour tu publies quelque chose, j'en veux un exemplaire autographié ! Razz

Du coup : Fiche validée ! Very Happy

Bienvenue parmi nous Wink

(Je te met dans le groupe des Locaux avec comme rang "Bibliothécaire au CHMI" Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Membres
Membres

Messages : 216
Localisation : Juste derrière vous, prenez garde à mon couteau...

MessageSujet: Re: [VALIDEE]Jeanne de Barbarin   Mer 4 Sep - 20:01

Bienvenue. Si mes cobayes font du bruit en criant c'est pas moi qu'il faudra disputer ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

PNJ Alice in Deliriumland
PNJ Alice in Deliriumland

Messages : 13

MessageSujet: Re: [VALIDEE]Jeanne de Barbarin   Mer 4 Sep - 22:21

Bienvenue ! J'espère qu'avec tes jolies anglaises bleues tu viendras faire un tour dans mon psychotrope. Je suis sûr qu'elles iraient bien avec mes rayures ! Twisted Evil

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Membres
Membres

Messages : 110
Localisation : Prom'nez-vous dans les bois, pendant que je n'y suis pas...

MessageSujet: Re: [VALIDEE]Jeanne de Barbarin   Mer 4 Sep - 22:53

Bienvenuuue !! Very Happy

Du coup tu pourras venir dans le RP qu'on va commencer avec Rafik, non ? :3 (enfin, si Rafik veut bien ^^)

Ca se passera justement à la bibliothèque Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Membres
Membres

Messages : 8

MessageSujet: Re: [VALIDEE]Jeanne de Barbarin   Jeu 5 Sep - 2:32

Bienvenue !

L'idée m'semble bonne, Ambroise. Ce serait avec joie, si bien sûr tu veux nous rejoindre. -Et puis avec une fiche de cette qualité, je vais quand même pas dire non.-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Bibliothécaire
Bibliothécaire

Messages : 15

MessageSujet: Re: [VALIDEE]Jeanne de Barbarin   Jeu 5 Sep - 6:58

Chouette alors ! Je vais de ce pas me joindre à vous dans ce cas ! Enfin, je laisse peut-être Ambroise répondre en premier non ?

Pour le Delirium, je ne sais pas, encore faudrait-il que je trouve une raison de prendre des psychotropes. C'est dommage, j'adore les rayures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Membres
Membres

Messages : 182
Localisation : Mouahahahaha

MessageSujet: Re: [VALIDEE]Jeanne de Barbarin   Jeu 5 Sep - 7:48

Bienvenue !

Mais ne soit pas si pressée de sombrer dans la folie, il faut quand même que tu restes un peu dans le monde réel...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Membres
Membres

Messages : 188

MessageSujet: Re: [VALIDEE]Jeanne de Barbarin   Jeu 5 Sep - 14:17

Oh si ! Qu'elle sombre dans la folie Twisted Evil 

_________________


Pourquoi se poser des questions sur les êtres humains quand 7 milliards d'échantillons perdent leur temps sur cette planète ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Psychologue
Psychologue

Messages : 177
Localisation : Entre le feu et la glace.

MessageSujet: Re: [VALIDEE]Jeanne de Barbarin   Jeu 5 Sep - 20:22

Bienvenue Very Happy
Viara traîne souvent en bibliothèque ! On se croisera lors de RP Wink

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Anti-Psychotropes
Anti-Psychotropes

Messages : 24

MessageSujet: Re: [VALIDEE]Jeanne de Barbarin   Dim 8 Sep - 19:09

Oh ! Une future collègue de boisson !Bienvenue !

Et désolé du retard ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [VALIDEE]Jeanne de Barbarin   

Revenir en haut Aller en bas
 

[VALIDEE]Jeanne de Barbarin


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cliff Heaven Mental Institute :: HRP - Organisation :: Registre :: Fiches Validées-