AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



Partagez | .
 

 [RP libre] Marche funèbre ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Membres
Membres

Messages : 188

MessageSujet: [RP libre] Marche funèbre ...   Mer 28 Aoû - 16:52

Le muret de pierre, une série de tombes, une falaise abrupte ...

Un cimetière des plus attirants. Isaac ne devait pas aller là-bas, ses antécédents lui interdisaient toute promenade dans cet endroit, mais que pouvaient-ils lui faire ? Une série de piqûres ? Des calmants ? Des psychotropes ?

Il y avait le droit depuis plusieurs années déjà et commençait même à apprécier, en plus de ça, il ne ressentait quasiment plus aucun effet secondaire, alors pourquoi s'en priver, découvrir des mondes, c'était plutôt bien, mais pouvoir en créer, c'était encore mieux.

Son esprit revint sur l'atmosphère sinistre que lui offraient ces carcasses enterrées. Des souvenirs remontaient à la surface, des souvenirs qui lui mettaient l'eau à la bouche, des souvenirs qui amenaient en lui une frénésie folle. Ses yeux s'agrandirent et un sourire des plus dérangés vint embellir le portrait de sa folie.

Le docteur sortit son scalpel, il brilla malgré la faible lueur du soleil.

-"Pourquoi s'embêter à l'intérieur quand on a de si beaux décors à l'extérieur, qu'en penses-tu ?"

*Je ... Je ne vois rien de beau ici ...*

-"Ah bon ? Mais ça peut changer si tu veux !"

Le scalpel trancha d'un coup la paume de la main gauche du docteur, le sourire s'étira encore plus, la lumière vint à présent se refléter contre le verre de ses lunettes, lui donnant un air de démon.

*J'ai mal .... P-p-pourquoi tu as fais ça espèce de ...*

Le docteur le coupa:

"JE SUIS QUOI !?!"

*R-r-rien, je ... Je ... C'est beau ...*

"Oui, rien n'est plus beau que la vu du sang humain"

Isaac lécha le scalpel, tandis que le liquide descendait le long de sa gorge, une série de frissons fit trembler l'homme aux cheveux de blés. Une fois sa crise passée, il rangea son outil. Du sang coulait tranquillement de sa main et quelques gouttes étaient tombées sur sa blouse, la tâchant une nouvelle fois de pourpre.

"Il n'y a rien de plus délicieux que ça ..."

*Ou ... Oui ...*

_________________


Pourquoi se poser des questions sur les êtres humains quand 7 milliards d'échantillons perdent leur temps sur cette planète ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Membres
Membres

Messages : 216
Localisation : Juste derrière vous, prenez garde à mon couteau...

MessageSujet: Re: [RP libre] Marche funèbre ...   Jeu 29 Aoû - 9:52

Amber était accroupie depuis environs une demi-heure. Elle restait là sans bouger, contrôlant parfaitement sa respiration lente et profonde. Les yeux rivés sur l'entrée du terrier dans lequel c'était réfugié sa proie. Un lapin.

Elle l'avait aperçut alors qu'elle dessinait un énième portrait de ses défunt parents. Mais l'imbécile ne montrait pas le bout de son museau et même si la jeune fille avait l'habitude d'être patiente pour attraper ce genre de bestiole elle commençait à avoir des crampes. Mais elle tenait bon, c'était quand même un sujet très intéressant les lapins. C'est plutôt gros et on peut leurs couper les oreilles sans risquer de toucher le cerveau et d’entraîner la mort (trop rapide) de l'animal. Et en plus ça crie. Donc c'est deux fois plus amusant.

Mais bon, le temps commençait à être vraiment long... Et puis il faisait un peu froid aujourd'hui, de plus Amber était collée à une pierre tombale et celle-ci était gelée. Ce contact contre la peau n'était pas agréable.
Quelle idée de faire son terrier sous une tombe ? Crétin de lapin !

Soudain quelque chose la tira de ses pensées. Une odeur. Une odeur qu'elle avait appris à reconnaître. Celle du sang !
Oubliant le lapin, elle se dirigea vers l'endroit d'où provenait l'odeur.
Si ça se trouve c'était un animal beaucoup plus intéressant qu'un lapin. Une biche ? Bon peut-être pas mais on a le droit de rêver.
C'est non sans surprise qu'elle découvrit un grand type en blouse. Il était dos à lui mais Amber avait déjà repéré sa main qui saignait abondamment.
Tandis qu'il rangeait un scalpel... Où est-ce qu'il l'a trouvé ? Comment à t-il pu le camoufler au yeux du personnel ? Si Amber le récupérait elle pourrait le cacher quelque part dans le parc et l'utiliser pour ses "travaux manuels".

Bref, Amber s'approcha de cette personne qu'elle ne connaissait pas, celui-ci ne semblait pas entendre ses pas. Trop concentré sur sa blessure peut- être ? Quoi qu'il en soit il s'agissait d'un cobaye potentiel. Amber sortit son carnet de sa sacoche, prit l'un des innombrables portraits de ses parents et commença à faire un dessin rapide de la blessure qu'avait cet inconnu à la main. Une fois fait elle décida de passer aux observations.


"Alors ? Tu ressens quoi ? Je n'ai pas souvent de cobaye capable de parler, je t'en prie explique moi ce que tu ressens."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Membres
Membres

Messages : 188

MessageSujet: Re: [RP libre] Marche funèbre ...   Jeu 29 Aoû - 15:55

Isaac était en transe total, le goût du sang humectant ses lèvres était absolument fantastique. Il jouissait de ces moments, au même titre qu'une personne gourmande se délectant d'un met à la saveur unique et splendide, ou alors au même titre qu'un être humain ayant un orgasme.

C'était tellement indescriptible que lorsque il se retourna pour voir la femme qui le regardait, le lâche prit la parole:

-"C'est ... C'est dégoûtant ... Comme si vous avaliez quelque chose que vous détestiez ..."

Mais le docteur revint presque immédiatement lorsque que cet imbécile critiqua cet instant magique.

-"LA FERME ! Tu es un moins que rien, tu ne mérites pas de prendre le contrôle, tu ne mérites pas de vivre. Mais moi ... Moi c'est diffèrent ..."


*Mais ...*

-"Tu n'as pas à protester ! Tais-toi espèce de minable incapable !"

Pour la larve, c'était une chose immonde, le sang, la violence, tout ce que le docteur pouvait faire l'emplissait de terreur et lui rappelait son enfance, quand il souffrait encore des élèves tyranniques et de sa vie solitaire. A l'institut, c'était pire, il était seul et devait supporter tous les traitements de ce cinglé, de cet homme empli de rage et assoiffé de sang.

-"Le cobaye ? Les cobayes aiment le sang, ils baignent dedans, des pieds jusqu'au cou, ils vivent avec et se sentent comme des poissons dans l'eau. Mais MOI ! Moi je vis pour ça, je vis pour le sang, je vis avec lui, je ne lutte pas contre comme ces abrutis de médecins le prescrivent ..."

Le docteur se rendit soudain compte qu'elle était elle aussi attirée par le sang ... Enfin il le croyait, si ce n'était pas ça, sa réponse pourrait l'effrayer et elle partirai prévenir l'administration qu'ils étaient dans le cimetière. Il se reprit, porta sa main à son scalpel pour voir s'il était toujours là, son contact à travers la blouse le rassura.

Il prit un bandage dans son autre poche et se banda la main, il prétendrait à un bandage fait par les médecins, mais subitement, il commença à pleurer. Saleté ! Pourquoi il faisait ça maintenant !?!

*J'ai ... j'ai peur ...*


Le docteur continuait son bandage ...

-"Pourquoi tu aurais peur ? On est bien ici, de plus, cette charmante demoiselle semble être adorable. Puis-je me permettre de vous demander votre nom ?"

Certaines larmes continuaient à rouler sur ses joues, mais Isaac arrêtait peu à peu de pleurer, la curiosité du médecin écrasait la faible personnalité du lâche.

_________________


Pourquoi se poser des questions sur les êtres humains quand 7 milliards d'échantillons perdent leur temps sur cette planète ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Membres
Membres

Messages : 216
Localisation : Juste derrière vous, prenez garde à mon couteau...

MessageSujet: Re: [RP libre] Marche funèbre ...   Jeu 29 Aoû - 18:45

"C'est ... C'est dégoûtant ... Comme si vous avaliez quelque chose que vous détestiez ..."

Amber ne s'attendait pas du tout à ce genre de réponse... De plus elle fut très surprise de constater que son visage avait changé du tout au tout. Il semblait beaucoup plus gentil qu'il y a quelques secondes. Non le mot exact était soumis. Puis son visage redevint dur et agressif. Encore un type qui souffrait de dédoublement de la personnalité.

"LA FERME ! Tu es un moins que rien, tu ne mérites pas de prendre le contrôle, tu ne mérites pas de vivre. Mais moi... Moi c'est différent ..."

D'accord... le type se parlait à lui-même.

"En réalité je voulais savoir ce que tu ressentais physiquement, au niveau de ta blessure. Je e fiches du goût du sang, je le connais déjà par coeur. Est-ce que tu souffre ?"

Peut-être qu'il allait répondre mais il repartit dans une discussion de lui-même à lui-même. Amber écrivit quelques phrases sur son carnet.
"Il n'a pas l'air de souffrir, en tout cas il ne le montre pas, dommage mais très intéressant"
L'homme partit dans un délire, parlant du sang et... de lui-même. Ce qui n'effraya nullement la jeune fille. Il en fallait bien plus pour perturber cette fille. Beaucoup plus.

Alors qu'il commençait à panser sa main, il fut pris de sanglots.
"Il se met à pleurer, peut être que finalement il a mal mais qu'il souhaite ne pas le montrer -> à vérifier"


"Pourquoi tu aurais peur ? On est bien ici, de plus, cette charmante demoiselle semble être adorable. Puis-je me permettre de vous demander votre nom ?"

La jeune fille rangea son dessin dans sa sacoche puis regarda intensément Isaac.

"Je me nomme Amber Campbell. Et vous ? Qui êtes vous ?"

Amber s'approcha de cet homme. Était-il était dangereux ? Quelle importance ? Allait-il la blesser ? Non, de toute façon la jeune fille n'avait pas peur de la douleur.
Douleur. Ce mot réveilla quelque chose dans l'esprit d'Amber. Instinctivement, le regard de la jeune fille se posa sur la poche qui contenait le scalpel. Elle devina l'objet à travers le tissus. Une lueur sadique s'alluma dans ses yeux. Elle releva lentement la tête vers Isaac. Son visage avait changé, elle avait l'air absente et ça n'était pas rassurant. Pas du tout. Du moins pour un humain "normal". Avec un grand sourire elle ajouta :


"T'as commencé le boulot, faut que quelqu'un finisse.... Tu veux bien souffrir ?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Membres
Membres

Messages : 188

MessageSujet: Re: [RP libre] Marche funèbre ...   Jeu 29 Aoû - 19:55

Le docteur se contenait, il voyait la fille griffonner quelque chose, mais il n'arrivait pas à comprendre pourquoi elle faisait ça, ses doigts tremblaient, allant et venant de manière imperceptible de leur position initiale à la poche de sa blouse où se trouvait son scalpel. Il avait tellement envie de lui planter dans le visage, de la voir redevenir un être humain futile et sans intérêt, de la voir oublier son intérêt pour le dessin et d'entendre ses pleurs se répercuter contre la pierre froide du cimetière.

-"Comment je m'appelle ? Isaac ... Je m'appelle Isaac."


Le sang bouillait lui réchauffait le crâne et sa tête se pencha d'un coup en arrière, il ferma les yeux, souffla, et revint à sa position normale, il semblait tout à fait normal d'un seul coup, comme si il s'agissait d'un membre du personnel soignant et non pas d'un malade à soigner. Malgré tout, la pâle lumière ambiante se reflétait contre les verres de ses lunettes, accompagné des ombres, il prenait une allure sinistre dans ce décor de mort.

Lorsque la fille posa son regard sur sa poche, il comprit qu'il était repéré, qu'elle savait pour le scalpel et que le personnel soignant pourrait le retrouver facilement si elle en parlait, mais elle n'en parlerait peut-être pas. Isaac chercha son regard, et lorsque elle riva ses yeux dans les siens, il ne comprit pas, car l'instant d'après, elle semblait absente. En fait, elle était devenue totalement inquiétante, son regard luisait d'une étrange folie, une folie de psychopathe, mais le docteur sourit, il en avait déjà eu des centaines.


"T'as commencé le boulot, faut que quelqu'un finisse.... Tu veux bien souffrir ?"

Le sourire du malade grandit encore, il rit un peu, un son dérangé qui sortait de la bouche d'une personne peu fréquentable ...

-"Que quelqu'un finisse ... Tu veux me faire souffrir ? Comment vas-tu t'y prendre ? Tu le veux peut-être ? Attrape-le ..."


Il émit une nouvelle fois ce rire, remonta ses lunettes et lécha la paume de sa main.

-"AI-JE L'AIR DE SOUFFRIR !?!"

_________________


Pourquoi se poser des questions sur les êtres humains quand 7 milliards d'échantillons perdent leur temps sur cette planète ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Membres
Membres

Messages : 216
Localisation : Juste derrière vous, prenez garde à mon couteau...

MessageSujet: Re: [RP libre] Marche funèbre ...   Jeu 29 Aoû - 21:01

"Que quelqu'un finisse ... Tu veux me faire souffrir ? Comment vas-tu t'y prendre ? Tu le veux peut-être ? Attrape-le ..."

Il disait ça en riant, d'un rire dément. Ce dernier aurait peut-être fait peur a Amber si elle n'était pas dans un état second. Il agitait son scalpel au dessus d'elle comme un maître qui s'amuse avec un animal. Amber suivait l'instrument des yeux, guettant le moment opportun pour se saisir de ce dernier. C'est comme avec le poisson de la dernière fois. Attendre, agir vite et précisément. Un seul coup.
Le type s'arrêta un instant pour lécher sa plaie.


"AI-JE L'AIR DE SOUFFRIR !?!"

On va voir ça !

Elle attrapa rapidement le scalpel lorsque le docteur s'y attendait le moins (trop concentré sur le goût du sang qui coulait le long de sa gorge) et se recula   dans le même mouvement. Elle ouvrit sa main pour vérifier qu'elle avait bien attrapé son nouveau jouet et elle remarqua qu'elle s'était coupée en l'attrapant. Elle aussi elle lécha sa blessure. Mmmm... Ce goût métallique...

Ça fait mal mais je m'en fiche, je m'en fiche. La douleur n'est pas forcément désagréable. Sauf quand elle est extrême. C'est un sujet très intéressant. ET JE DOIS L'APPROFONDIR !!!

Amber se jeta en avant et donna un coup en diagonale sur le torse d'Isaac. La lame transperça ses vêtement et dessina un joli trait rouge sur le corps de l'homme. Une longue blessure mais elle ne touchait pas les organes vitaux

Un trait rouge... Comme avec des crayons de couleur ! Je pourrais dessiner quelque chose sur ton corps, il est si grand, si inutile ! Je pourrais dessiner un portrait ! Celui de mes parents ! Dis-moi ce que tu ressens. Dis-moi si tu souffre. As-tu mal ?

Elle s'interrompit un instant

EST-CE QUE TU SOUFFRE ! DIS-LE MOI JE T'EN SUPPLIE !!! JE VEUX SAVOIR ! JE VEUX COMPRENDRE ! JE VEUX SAVOIR S'ILS ONT SOUFFERT ! EST-CE QUE MES PARENTS ON SOUFFERT !!!??!!!

Hurla-t-elle les larmes aux yeux avant de se jeter en avant pour porter un nouveau coup.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Membres
Membres

Messages : 188

MessageSujet: Re: [RP libre] Marche funèbre ...   Jeu 29 Aoû - 21:56

Je coulais, tranquillement, sur une surface rosée, grondante, frissonnante, et vivante à plus d'un titre. Je ne pouvais pas m'arrêter, j'avais froid, mais je devais descendre plus bah, dans les ténèbres, vers la fin de cet étrange tunnel pourpre et visqueux. Je suis indispensable, il faut que j'y retourne, il faut que je retrouve mon propriétaire, que je me mêle à lui, je ne fais qu'un avec lui, il m'offre la liberté mais je dois bien lui rendre ce service, il faut que je revienne.

Mais ... Je me fais attiré à l'extérieur, le baiser froid de l'acier m'accroche et je sors de son corps, je ne veux pas ...


-"On va voir ça !"

Isaac écarquilla les yeux quand, se délectant avec gourmandise de sa propre douleur, la fille récupéra d'un coup fluide et rapide son précieux scalpel. Son sang bouillit d'un coup, la folie le quitta et il devint extrêmement lucide, elle était en train de prendre le contrôle de son scalpel et, de ce fait, de lui-même. Il s'approcha doucement, redevenant le docteur meurtrier et sûr de lui qu'il était, il fit un pas lorsqu'il vit le sang couler de la plaie qu'elle s'était faite à la main.

-"Ça fait mal mais je m'en fiche, je m'en fiche. La douleur n'est pas forcément désagréable. Sauf quand elle est extrême. C'est un sujet très intéressant. ET JE DOIS L'APPROFONDIR !!!"


Il s'apprêtait à parler lorsque la fille se jeta en avant et lui laissa une longue estafilade sur le torse, déchirant vêtement et chair. Le sang d'Isaac vint se mélanger au sien sur la lame et le docteur sentit la douleur libérer ses bienfaits dans son cerveau. La peur ne vint qu'accentuer le plaisir malsain qu'il prenait en même temps que ses blessures, il la contrôla, comme d'habitude. Malgré tout, il baissa la tête et grimaça à la vue de la plaie rouge sur son corps, il releva ensuite sa tête changeant sa grimace en un sourire se voulant être avenant.

Il se concentra sur les mouvements de l'adolescente. Était-elle folle ? Était-elle différente ?


-"Un trait rouge... Comme avec des crayons de couleur ! Je pourrais dessiner quelque chose sur ton corps, il est si grand, si inutile ! Je pourrais dessiner un portrait ! Celui de mes parents ! Dis-moi ce que tu ressens. Dis-moi si tu souffre. As-tu mal ?"

Non, elle ne l'était pas ...

-"EST-CE QUE TU SOUFFRE ! DIS-LE MOI JE T'EN SUPPLIE !!! JE VEUX SAVOIR ! JE VEUX COMPRENDRE ! JE VEUX SAVOIR S'ILS ONT SOUFFERT ! EST-CE QUE MES PARENTS ON SOUFFERT !!!??!!!"

C'était simplement l'expression de sa déception, de son histoire. Il n'en connaissait rien, mais sa folie n'était que le fruit d'une mauvaise expérience. Lui, il était venu seul, il était la folie, il s'était lui-même crée, il existait pour torturer ces personnes, pour qu'ils se rendent compte que leur folie est superflu et que leur corps et trop faible pour la supporter !

Lorsqu'elle porta un nouveau coup, Isaac se recula légèrement et reçu une autre entaille, plus discrète et encore moins profonde que la précédente, il bloqua ensuite le bras de la jeune fille, celui qui tenait le scalpel. Ses lunettes étaient retombées et laissaient voir ses yeux noisette, son regard dément accompagnait le sourire anormalement étiré qu'il affichait sur son visage.


-"Tu es trop faible pour supporter ta folie"

Il faisait en sorte qu'elle ne puisse pas bouger le bras qu'il tenait et tenta de la plaquer au sol.

_________________


Pourquoi se poser des questions sur les êtres humains quand 7 milliards d'échantillons perdent leur temps sur cette planète ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Membres
Membres

Messages : 216
Localisation : Juste derrière vous, prenez garde à mon couteau...

MessageSujet: Re: [RP libre] Marche funèbre ...   Ven 30 Aoû - 8:16

"Tu es trop faible pour supporter ta folie"

"Faible ? Vraiment ? Que sait tu de moi ? Qui est tu pour me juger. Tu ne sais pas de quoi je suis capable.... Et crois-moi tu ne veux pas le savoir !"

Malgré ses protestations, Isaac parvenait à immobiliser son bras et il cherchait à la plaquer au sol. Mais la jeune fille gesticulait tellement qu'il n'y parvint pas. Il avait une sacrée poigne, sa main compressait le poignet de la jeune fille, ce qui lui fit lâcher le scalpel. Furieuse elle se débattit de plus belle. Mais elle s'épuisait, ça ne servait à rien de se débattre ainsi et petit à petit. Isaac parvint à la bloquer à Terre.

Alors qu'Amber hurlait pour exprimer sa rage, Isaac commit une erreur. En la maintenant au sol il passa son bras devant le visage de la jeune fille. Celle-ci saisit l'opportunité qui s'offrait à elle. Elle mordit l'avant-bras du docteur. Le plus fort possible, et elle ne lâchait pas.

Tandis qu'elle mordait toujours plus fort une lueur passa dans son esprit, une lueur qu'elle ne connaissait pas. Qu'elle avait oublié.


*Qu'est-ce que tu fait ? Qu'est-ce que tu es en train de faire ?*

Elle relâcha le bras du docteur et profita que ce dernier examine sa nouvelle plaie pour se dégager.
Une voix dans la tête de la jeune fille l'assaillait de remords. Amber ne comprenait pas, ça ne c'était jamais produit avant. Elle alla vers l'arbre le plus proche et s'adossa au tronc. Elle était exténuait, en sueur, respirant avec difficulté.


*Qu'est-ce qui m'arrive ? Je ne comprends pas...*

L'envie de tuer avait disparue, plus de sang, plus de meurtre. Juste une infinie tristesse doublée de souffrance.
Puis soudain elle revit l'accident, elle le revit en détail. Comme dans ses cauchemars....
La maison qui explose. Amber et son frère soufflés par l'onde de choc. Amber se précipitant dans la maison. Amber qui découvre ses parents... en morceaux...

La jeune fille ne sentait plus son corps, où plutôt elle ne ressentait rien d'autre que de la douleur brute.
Elle glissa le long du tronc et se recroquevilla, en sanglots.

AMber avait totalement oublié Isaac. Plus rien n’existait...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Membres
Membres

Messages : 188

MessageSujet: Re: [RP libre] Marche funèbre ...   Ven 30 Aoû - 9:32

"Faible ? Vraiment ? Que sait tu de moi ? Qui est tu pour me juger. Tu ne sais pas de quoi je suis capable.... Et crois-moi tu ne veux pas le savoir !"

La fille lui cracha ces paroles au visage, mais qu'est-ce qu'elle espérait obtenir en disant ça ? De la compassion ? De la peur ?
Mais elle était vraiment stupide et naïve, il était la folie parfaite, impartiale, logique et sans barrages qu'ils soient psychologiques ou physiques. Elle se débattait avec fièvre et force de mouvements inutiles, le docteur serra de plus en plus fort sa main, la faisait lâcher le scalpel.

Il tentait de la faire tomber mais elle tenait bon, ce n'en serait que plus marquant pour elle. Elle tint bon quelques temps mais lorsqu'elle fut épuisée, il la plaqua au sol avec une facilité déconcertante. Il la tenait à terre avec son bras droit et détourna son attention de la fille pour récupérer le scalpel de sa main gauche. La fragile jeune fille en profita pour planter ses dents dans la chair d'Isaac. Il frissonna, personne ne l'avait mordu aussi profondément, en fait ... Personne ne l'avait vraiment blessé jusqu'à présent.

Et cette morsure laisserait probablement des marques. Le docteur se retira d'un coup et porta ses lèvres à la marque sanglante sur son avant-bras, et suça son propre sang.


-"DéLiiicIeux ..."


L'adolescente en profita pour s'enfuir sous l'arbre le plus proche. Isaac ruisselait de sang, de son torse de la paume de son avant bras gauche et de la paume de sa main. Cet événement ne passerait pas inaperçu, le personnel le remarquerait très probablement, et il aurait le droit aux psychotropes, ou au fort ...
Ou a rien, s'il camouflait suffisamment ses blessures.

La fille se recroquevilla, elle semblait perturbée et totalement déboussolée, il fallait qu'il lui laisse la vie sauve, pour la voir s'autodétruire, elle viendrait bientôt, probablement, lui demander de la tuer et de mettre fin à ses souffrances avec la lucidité banale des êtres humains lambdas ... Elle pleurait, respirait avec difficulté et semblait totalement isolé du monde réel.

Tant mieux, quand elle se réveillerait, elle aura peur, c'est tout !

Isaac s'agenouilla devant la fille et s'apprêtait à dessiner le mot "liar" sur son ventre quand le lâche cria:

*NON ! Ne faites pas ça*

Ensuite, le docteur ne prit pas la peine de le réprimander, il tentait juste de lutter contre cet imbécile qui allait tout ruiner, sa main lutta contre une barrière invisible, mais la persévérance du malade emporta les convictions bancales de l'autre. La lame pénétra la chair, mais le docteur ne laissa qu'un simple trait au niveau du coeur de la fille.

Laissa ces vêtements en lambeaux de par les tremblements du lâche.

Il se releva et recula, jusqu'au tombe et s'y adossa, vrillant de son regard l'adolescente en peine qui se trouvait au pied de l'arbre.

_________________


Pourquoi se poser des questions sur les êtres humains quand 7 milliards d'échantillons perdent leur temps sur cette planète ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Membres
Membres

Messages : 216
Localisation : Juste derrière vous, prenez garde à mon couteau...

MessageSujet: Re: [RP libre] Marche funèbre ...   Ven 30 Aoû - 17:06

Amber revint à elle lorsque l'autre fou lui fit une entaille...sur le cœur. La douleur -si agréable- lui rendit son énergie. Mais elle ne le montra pas tout de suite. Cet andouille lui avait complètement déchiré sa veste et son haut noir. Il la regardait maintenant se délectant de sa demi-victoire.
Même si elle retrouvait doucement ses forces, elle n'était pas en état de se battre. De plus si elle parvenait à le tuer son corps serait rapidement découvert et elle serait envoyé dans le fort.
Ce fou l'avait blessée et faisait le malin en se croyant plus fort. Mais ça ne faisait que commencer. Elle allait lui faire payer. Très cher, mais pas maintenant.


Amber se releva en se tenant à l'arbre. Elle s'approcha de cet homme. Il avait posé son scalpel sur la tombe à coté de lui. Elle s'assit sur la tombe sans rien dire. Après un long moment elle se décida.

"Pourquoi tu ne m'as pas tuée ? Pourquoi tu ne m'as pas fait souffrir ? J'était à ta merci et tu n'a rien fait. Excuse moi mais... je suis un peu déçue."

L'homme parut étonné. Elle aimait beaucoup jouer à ce petit jeu. Parler pour ne rien dire, dire des choses sans queues ni tête. Ça déstabilisait généralement la personne à qui ont parlait. Mais pour une fois elle avait un but. Tandis qu'elle parlait, elle glissa lentement la main vers l'arme, la saisit délicatement en prenant garde à ne pas faire de bruit en frottant le métal contre la pierre tombale et récupéra l'outil qu'elle glissa dans sa manche (qui n'était pas encore trop abîmée de ce coté là). Bien sur elle aurait pu enfoncer la lame dans l’œil de cet enfoiré qui avait osé la toucher, puis ensuite lui couper la gorge mais non, elle lui réservait autre chose.

"Tu dois te demander pourquoi je n'ai pas peur de toi. Je sais que tu ne me tueras pas. Le personnel risquerai de ne pas apprécier. Et puis... Oh ! Il commence à pleuvoir ! J'aurais aimé rester plus longtemps mais je crains d’attraper froid. Je rentre mais je suis sure qu'on va très bientôt se revoir."

Elle avait insisté sur les derniers mots.
Quand elle parlait ainsi, les gens la prenait pour une gamine. Une adolescente qui reste une enfant dans sa tête. Et c'était très bien car personne ne se doutait d'elle. Ce qui lui laissait le champs libre pour préparer en toute tranquillité ses plans. Ou ses revanches...

Amber se leva et partit en direction du bâtiment pour ensuite regagner sa chambre. L'eau commençait à se mêler à la terre et la boue recouvrit bientôt ses chaussures. Arrivée dans la cour, elle enleva ses chaussures pour ne pas salir le béton (ni l'intérieur du bâtiment).
C'est donc pieds nus qu'elle arriva à l'accueil de l'institut avec un grand sourire.

Finalement elle n'avait pas réellement perdu aujourd'hui, et la récompense n'était pas mal du tout.
C'est ce qu'elle se dit en regardant du coin de l’œil sa manche dans laquelle brillait le scalpel.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Membres
Membres

Messages : 188

MessageSujet: Re: [RP libre] Marche funèbre ...   Ven 30 Aoû - 17:40

Isaac riait intérieurement ...

Il ne devait pas la tuer, ni trop la blesser, comment lui laisser une once d'espoir si cette lutte se terminait dès leur première rencontre. En fait, elle n'était rien d'autre qu'un dépôt à long terme pour lui, et dans ce petit jeu, elle perdrait très vite, car il avait déjà placé ses premiers pions. Et ces pions n'étaient autres que les marques que cette furie lui avait laissé, trois entailles et une morsure, il y avait leurs deux sangs sur la lame qu'il avait posé sur la pierre, et une analyse lui permettrait de conforter son plan et son alib. Qui aurait raison ? Lui qui était meurtri de partout ? Ou elle ? Qui n'avait qu'une légère entaille ?

En fait ... Le lâche s'était rendu utile, s'il l'avait trop marqué sans réfléchir, ce plan n'aurait pas pu être mis en place et cette fille ne connaîtrait pas l'isolement, qu'elle allait bientôt connaître d'ailleurs, le fort était fait pour les fous qui voulaient assassiner les autres. Lui ? Il n'avait jamais tué personne ici, et c'était ça qui faisait ça force, et l'autre lui donnait un prétexte, il lui permettait de duper habilement les autres. Et quand ce lâche se mettrait à pleurer, il l'aurait, même si le scalpel n'était pas sur elle, le personnel se rendait compte de la disparition tragique de ce précieux outil.

Un problème de moins pour lui et un sérieux problème en plus pour elle.

Il la détruirait ... Elle ... Comme il avait déjà détruit bon nombre de ces stupides pensionnaires.

Il ne prit même pas la peine de répondre à ces questions et ne s'intéressa même pas à ce qu'elle disait, il avait la tête vers le sol, et le regard de biais dirigé vers elle, illustré d'un sourir, cet homme se moquait ouvertement d'elle, mais une moquerie qui annonçait leurs prochaines rencontre. Il ne répondit que cela:


-A bientôt ... Princesse ...

Lorsqu'elle fut partie, il posa la main et le contact de la pierre froide le rassura.

Elle était prévisible. Elle était ... Logique dans son illogisme ...

Lui était imprévisible, un chien furieux laissé en liberté ...

_________________


Pourquoi se poser des questions sur les êtres humains quand 7 milliards d'échantillons perdent leur temps sur cette planète ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [RP libre] Marche funèbre ...   

Revenir en haut Aller en bas
 

[RP libre] Marche funèbre ...


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cliff Heaven Mental Institute :: CHMI - Côté Patients :: Le Parc :: Cimetière-