AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



Partagez | .
 

 [RP] Entretien dans les dortoirs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Membres
Membres

Messages : 182
Localisation : Mouahahahaha

MessageSujet: [RP] Entretien dans les dortoirs   Dim 25 Aoû - 17:33

Waldemar et Hill arrivèrent bientôt aux dortoirs pour les patients, laissant derrière eux la bibliothèque et la schizophrène...
Pour l'instant, tout allait bien avec le directeur, même si pour l'instant ils visitaient des éléments peu intéressants. Malheureusement, pousser plus avant risquait d'éveiller les soupçons du docteur Jake, qui ne semblait pas stupide...


Voici donc l'endroit où vivent les patients. Comment sont organisés les dortoirs ?"

"On perd du temps, là... Pourquoi ne pas braquer ce si gentil docteur ?"

"Déjà, tu n'as pas d'arme, et en quoi ça nous servirait ? A part se faire arrêter et isoler... Tu as vu comme moi le fort sur la falaise, et m'est avis que c'est probablement là qu'on enfermerait des types comme nous, quand tu deviens violent."

Impatient, le Vladimir... Ce n'était pas très bon signe. Waldemar espérait pouvoir mettre la main sur un psychotrope avant qu'il ne soit trop tard...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Admin Suprême
(du forum & du CHMI)

Admin Suprême (du forum & du CHMI)

Messages : 347

MessageSujet: Re: [RP] Entretien dans les dortoirs   Dim 25 Aoû - 23:11

Se déplaçant rapidement dans les couloirs sans trop croiser qui que ce soit -étaient-ils en activités ?- le docteur Hill et son étrange invité parvinrent enfin aux dortoirs du prestigieux institut psychiatrique. A peine arrivés qu'encore une fois, le personnage pose des questions. Le fonctionnement des dortoirs ; pour une fois, voilà une question qui semble tout à fait convenable et acceptable bien que légèrement déplacée pour un individu qui se destinerait à être uniquement chercheur. Sans plus réfléchir, Jake répondit.

"Alors nous avons ici trois organisations différentes des dortoirs. Les patients peuvent y dormir à deux, quatre ou six grand maximum. L'idée étant de n'en laisser aucun seul et de les pousser à créer du lien. Pour ce qui est de ceux qui ne supportent pas la présence d'autrui dans leur cercle intime, ils ont généralement d'autres problèmes d'ordre psychiatrique voire physique qui nous pousse à les contenir dans le fort où ils ont plus de place et d'intimité les uns vis-à-vis des autres."

Alors qu'il allait effectuer une jolie transition sur une question des plus basiques à savoir s'enquérir des véritables raisons de cette visite, son téléphone vibre. Aussitôt sorti d'un geste fluidifié par de multiples répétitions quotidiennes depuis plusieurs années, la réponse lui vint sous forme d'un message de sa dévouée secrétaire.

    Citation :
    Ai classé les dossiers, trouvé celui de Mr. Arivenzys. Effectivement prévu entre aujourd'hui et demain, patient manipulateur à pathologie apparemment grave. Besoin renforts ?


Bieeeen bien bien. Voilà donc la raison de cette intuition subite qui s'était éveillée à sa rencontre. Un autre manipulateur né. Qui se ressemble s'assemble, comme on dit. Sauf qu'à la différence d'autres individus, il s'agit ici d'une part d'un directeur de clinique psychiatrique privée et de l'autre d'un patient. Patient qui pour l'instant, devait se croire plus ou moins tiré d'affaire.

*Voyons voir comment celui-là réagit à la provocation légère !*

Retourné naturellement vers lui comme si on ne lui avait rien appris de nouveau, ignorant délibérément l'existence de son téléphone et du message qui clignotait sur l'écran, Jake prit son sourire le plus perçant et fixant l'autre dans les yeux, lui dévoila ce qu'il savait de son jeu.

"Et vous, monsieur Arivenzys, dans quel type de dortoir préférez-vous dormir ce soir ?"

Les bras vinrent se croiser sur la poitrine et le directeur prit une pose en apparence décontractée prenant toutefois soin de rester attentif aux moindres changements de l'autre. Il ne savait toujours pas à quel type de maladie il avait à faire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Membres
Membres

Messages : 58

MessageSujet: Re: [RP] Entretien dans les dortoirs   Lun 26 Aoû - 12:10

Pas un bruit n'émane de moi. Ils sont à l'entrée des dortoirs. Je les écoute, cachée derrière l'angle d'un couloir. Herr Oberleutnant explique leur fonctionnement. Je frissonne lorsqu'il évoque le fort. C'est là qu'ils les cachent. Les prisonniers politiques. Ceux qu'ils torturent pour obtenir des aveux sur les plans des Alliés. Salauds. Je les vengerai, tous ceux que vous avez fait souffrir. Comme je vengerai ma mère, et mon peuple.

Ils continuent de parler. Ou plutôt, l'Oberleutnant continue de parler. Une question, au nouveau. Dans quel dortoir il veut s'installer. J'en retiens mon souffle. Ils se doutent qu'il y a un traître parmi nous. Technique classique de contre-espionnage. Gai strasheh di vantzen*, petit malin.

Je ne bouge pas. Selon sa réponse, on verra bien s'ils me soupçonnent moi, ou un autre. J'ai hâte de savoir.



[* tu ne m'effraies pas, en yiddish
source]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Membres
Membres

Messages : 182
Localisation : Mouahahahaha

MessageSujet: Re: [RP] Entretien dans les dortoirs   Lun 26 Aoû - 20:14

Waldemar regardait les dortoirs d'un air neutre. L'intérêt médical de dortoirs communs était compréhensible, mais il se demandait comment son très cher Vladimir allait se comporter avec ses compagnons de chambrée. Il espérait que ça ne les mènerait pas jusqu'au fort d'isolement, dont venait de parler le docteur Hill. Au moins, ça serait peut-être un moyen de pression sur son alter-ego... Il s'apprêtait à demander la suite de la visite quand le directeur lui lança avec un air de défi dans les yeux :

"Et vous, monsieur Arivenzys, dans quel type de dortoir préférez-vous dormir ce soir ?"

La question aurait pu être anodine et interprétée autrement si le docteur n'affichait pas un sourire et une attitude provocatrice. Manifestement, il avait été percé à jour... Si tôt, c'était dommage ; Waldemar se demandait ce qui l'avait trahi. Enfin bon, même les meilleurs choses ont une fin. Arivenzys se décida à répondre sans réelle hostilité. Il porta sa main au menton, appuyant son coude sur son autre main, et afficha également un léger sourire.

"Ah ! Finalement vous avez compris... Il ne vous aura fallu qu'une demi-heure. Je dois reconnaître que vous êtes intelligent, mais je vous ferai remarquer que je n'ai jamais menti depuis que nous nous sommes rencontrés... Eh bien, puisque nous sommes lancés, pourquoi ne pas continuer la visite ?"

Les deux hommes se faisaient face dans le couloir, chacun dans une posture de défi. Maintenant que Waldemar avait reconnu son état de patient, comment allait agir (ou réagir) le directeur ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Admin Suprême
(du forum & du CHMI)

Admin Suprême (du forum & du CHMI)

Messages : 347

MessageSujet: Re: [RP] Entretien dans les dortoirs   Lun 26 Aoû - 23:36

Le désormais avéré patient mettait ses capacités en doute. Soit, qu'il continue à le penser. Etre considéré comme moins intelligent qu'on ne l'est peut souvent être un véritable avantage. Et en l'occurrence -c'est à dire face à un manipulateur-, tant mieux. L'attitude détendue et pensive de son interlocuteur lui fit comprendre qu'il était quelqu'un capable de se maîtriser et de ne pas céder à de légères contrariété. C'était déjà cela. Il rangea donc discrètement son téléphone dans sa poche arrière.

"Eh bien, il faut dire que tout ce que vous avez dit ne portait pas particulièrement à douter de votre bonne foi. Vous correspondez à peu près au profil de nos employés, exception faite de votre... léger défaut."

Il eut un petit coup d'oeil vers le front de Waldemar et... son regard intercepta un orteil, dépassant d'un angle du couloir. Allons donc. Quel était cette fois-ci l'individu se cachant ainsi ? Cela n'annonçait rien de très bon.

"Il me semble que la visite devra attendre un petit peu..."

Il avait répondu sans regarder Waldemar, fronçant légèrement les sourcils pour se donner un air plus sérieux et, faisant un pas de côté, héla en direction de l'orteil dépassant.

"Hep ! Toi ! Montre-toi !"

N'ayant croisé aucun infirmier dans les parages, Jake pria intérieurement pour que ce ne soit pas un énergumène de haute stature et trop impulsif pour qu'il puisse le maîtriser.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Membres
Membres

Messages : 58

MessageSujet: Re: [RP] Entretien dans les dortoirs   Mar 27 Aoû - 10:42

Merde.

Je ne sais pas ce qui m'a trahi. Ce salaud doit avoir un putain de sixième sens. Crève, connard. Crève ! Surtout quand j'apprenais des choses intéressantes. Le lieutenant n'avait pas été mis au courant de l'envoi d'un espion. C'est donc que cela avait été décidé plus haut. Ils doivent cacher un sacré merdier pour que la hiérarchie s'intéresse à ce point à Cliffeven.

J'hésite un peu. Pas longtemps. Je sors de ma planque en tournant autour de l'angle, comme une danseuse autour d'une barre. J'avance, mes escarpins dans une main. Je suis une chatte. Une gentille chatte. Si douce...

Bientôt je grifferai.

Pas maintenant.

J'approche, accrochée au regard du salopard. J'ignore l'espion. Son tour viendra bientôt. Je fais la pute. Tout près, je me colle, et je glisse un doigt contre sa joue.


- Oh, Jakob chéri, ce n'est que moi. Je te cherchais... Pour me faire pardonner mon impolitesse de tout à l'heure.

Et puis je souris. A lui, puis à l'espion. Tout de même.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Admin Suprême
(du forum & du CHMI)

Admin Suprême (du forum & du CHMI)

Messages : 347

MessageSujet: Re: [RP] Entretien dans les dortoirs   Mer 28 Aoû - 11:00

Et la voilà qui s'approche, l'Adélaïde Duval. Cette patiente, Jake l'aimait bien. Il avait lu avec intérêt son dossier lorsqu'on le lui avait soumis et n'avait pas hésité à l'interner au CHMI. Atteinte d'un délire schizophrénique non seulement elle était détentrice d'une évidente seconde personnalité (qui visiblement écrasait la première) mais en plus, elle se croyait en plein régime nazi. En 1942. Et les nazis ? Le personnel soignant.

Autant dire que cela flattait énormément l'égo de Jake. Enfin, l'égo refoulé de Jake. Un léger goût du pouvoir suprême émanait de ses rencontres avec la française qu'il trouvait au demeurant fort séduisante dans sa folie.

Son petit jeu de chatte affectueuse (ou bassement intéressée !) l'amusait énormément. Et il ne se priva pas de le montrer, affichant un sourire narquois.


"Oh mais tu es toute pardonnée, Adélaïde ! Comment pourrait-on en vouloir à une adorable personne comme toi ?"

Ce disant, il avait de nouveau attrapé son portable dans sa poche et pour camoufler son geste avait de sa main droite caressé la joue de la patiente. D'expérience ces rencontres étaient charmantes mais dégénéraient souvent. Autant prendre ses précautions.

"Mais n'as-tu pas une séance de groupe à cette heure-ci ? Que va dire mademoiselle Rumen si tu sèches ses activités ?"

Profitant du fait qu'elle regardait Waldemar il lui mima des lèvres, sans son "il faut rentrer dans son jeu" en espérant qu'il comprenne le message.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Membres
Membres

Messages : 182
Localisation : Mouahahahaha

MessageSujet: Re: [RP] Entretien dans les dortoirs   Mer 28 Aoû - 20:09

Waldemar était assez intrigué par la femme. Et surtout par le petit jeu avec le directeur...
Il se demandait si finalement, Hill était aussi objectif qu'en apparence... Il avait l'air sous l'emprise de ce jeu de rôles, avec une séductrice qui se croyait infiltrée...

Puis Jake se tourna vers lui, lui parlant avec les lèvres sans paroles. Au vu de son expression, c'était probablement pour l'inviter à suivre la "démarche". Waldemar se demanda si ce n'était pas contre-productif de conforter un patient dans son délire... Mais bon, il n'était pas psy... Alors il accepta de se prendre au jeu.


"Quelle gentille canaille, à nous espionner ainsi... Elle est mignonne, alors je vais la pardonner moi aussi. Quel mal pourrait-elle faire ?"

Dans son esprit, Arivenzys se doutait bien du genre de dégâts cela pouvait entraîner. Il en avait l'expérience...
Mais il décida de laisser le directeur faire. Après tout, il avait été découvert, et attendait juste ce que voulait le maître des lieux.
Même s'il n'aimait pas beaucoup ça...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Membres
Membres

Messages : 58

MessageSujet: Re: [RP] Entretien dans les dortoirs   Jeu 29 Aoû - 10:47

Son sourire, mi-figue mi-raisin. Je ne sais pas trop s'il me croit totalement. Curieusement, il imite mon geste, pour me caresser la joue. Son contact me dégoûte. J'ai envie de lui cracher à la gueule. Ça me démange, même. Je voudrais l'attraper par les cheveux, le traîner derrière moi, jusqu'aux cabinets, pour lui foutre le nez dans de la merde juive.

Bientôt.

Alors je minaude quand il demande comment on pourrait m'en vouloir. Et quand il mentionne la salope des séances de groupe, mon nez doit se froncer, sans doute. Je déteste ces réunions, et cette nouvelle méthode de confrontation, pour essayer de nous faire avouer.


- Oh ! Je suis sûre que Fraulein Rumen ne m'en voudra pas si je suis un peu en retard.

L'autre s'en mêle. Et prononce le mot "espionner". Je tique. Il ne va pas m'emmerder bien longtemps, celui-là. Comme il serait dommage qu'il se retrouve lâchés dans les pattes d'un sadique, garroté comme un rosbif dans un four...

Je passe mon bras autour des épaules du salaud-en-chef, et je me tourne vers lui. Et je badine, toujours.


- Allons, Herr Arivenzys... Jakob sait bien que je ne ferais pas de mal à une mouche ! Mais enfin, n'utilisez pas de mots qui fâchent ici...

Et puis je retourne au Lieutenant. A nouveau, je dois me coller à lui. Et, tout en effleurant discrètement sa cheville de mon pied galbé de nylon, je lui glisse à l'oreille, de façon à ce que seul lui entende :

- Ce soir, minuit. Dans la bibliothèque.

Pour finir je me détache, et termine par un regard de braise. Je me dégoûte, mais il le faut.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Admin Suprême
(du forum & du CHMI)

Admin Suprême (du forum & du CHMI)

Messages : 347

MessageSujet: Re: [RP] Entretien dans les dortoirs   Jeu 29 Aoû - 14:07

Ahlala, cette adorable petite folle. Il faudrait qu'un jour il l'envoie dans le Monde Sans Images, juste histoire de voir ce que son esprit tordu serait capable de produire. De toutes façons elle était déjà totalement tarée et si elle y restait, ça ne changerait pas grand chose. Il était d'ailleurs étonnant qu'elle se repère aussi facilement dans l'établissement en pensant être dans un autre univers. Comment justifiait-elle qu'on puisse trouver en 1942 des salles de traitement de haute technologie ?

Mystère...

Ce qu'elle n'a en tout cas absolument pas perdu de vue c'est la faiblesse des hommes. Si Jake n'avait pas été lui-même sacrément atteint sans doute serait-il tombé dans le piège. Mais s'il aimait regarder les belles femmes, depuis sa dernière rupture il les méprisait au plus haut point et avait clairement établi ses priorités. D'abord le boulot, lui et les psychotropes. Ensuite les femmes.

Ces sales créatures sans honte ni scrupules qui font miroiter sirènes et promesses aux spécimens masculins pour ensuite les trahir de la plus odieuse des façons. Mais les choses avaient changé et Jake avait décidé qu'il ne se prendrait plus à ce jeu-là. Qu'il n'y participerait plus. Sauf s'il était dans la position du traitre.

Adélaïde ne retrouverait donc personne à la bibliothèque ce soir-là. D'ailleurs, il ferait garder sa chambre mieux que d'habitude.


"Tu as deux minutes pour rejoindre la thérapie de groupe. Sinon... tu sais ce qui arrive aux jeunes demoiselles qui n'obéissent pas."

Si cette phrase eût pu sonner comme une invitation à des pratiques sexuelles quelque peu déviantes, il n'en était en réalité rien. Si elle faisait encore une crise et refusait de s'y rendre elle irait passer quelque heures en salle d'isolation. Et si elle n'était toujours pas calmée, ce serait au fort. Aux grands maux les grands moyens.

Puis il se retourna vers Waldemar et lui parla bas, de sorte que lui seul entende :


"Ne vous y méprenez pas. Elle est rusée, obsédée et elle peut être violente. Si elle n'avait pas été accueillie ici elle aurait probablement déjà rejoint une organisation terroriste et fait quelques dizaines de morts."

C'était amusant de penser à ce petit bout de femme cinglée avec une ceinture d'explosifs et un sourire conquérant aux lèvres. Amusant et légèrement trop réaliste pour ne pas donner de petits frissons.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Membres
Membres

Messages : 182
Localisation : Mouahahahaha

MessageSujet: Re: [RP] Entretien dans les dortoirs   Jeu 29 Aoû - 19:04

"A ce point-là ? Hé bien, elle doit effectivement être très atteinte... Dans ce cas, nous devrions clore notre visite, je suppose... Elle à l'air d'être un risque. Mais j'imagine que nous nous recroiserons... Dans d'autres circonstances !"

Sur ce, Waldemar laissa le "plus-ou-moins-couple" dans le couloir, et sortit prendre l'air...

Que conclure de cet entrevue ? Eh bien, le directeur Hill est un docteur qui semble connaître son métier, mais qui a une approche très personnelle de la médecine... Il sera assez dur à berner, mais il ne fallait pas désespérer de trouver un truc. Par contre, il y avait quelque chose qui clochait chez lui... Waldemar ne savait pas dire quoi, mais il le sentait... Réfléchissant à un plan d'action, il partit se balader dans le parc...

Comment sera son séjour ici ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Membres
Membres

Messages : 58

MessageSujet: Re: [RP] Entretien dans les dortoirs   Dim 1 Sep - 14:30

Ça ne marche pas. Il n'y a pas cette petite lueur qui s'allume dans le regard des hommes. Ce petit sourire. Ce plaisir coupable que j'aurais du lire sur son visage à l'idée de me sauter.

Il ne viendra pas.

Le dépit doit se voir sur ma gueule. Il m'envoie à sa réunion de merde. J'irai pas. Il faut que je trouve un autre moyen de pénétrer dans le secteur secret. Une autre cible. Il y a peu de chances que j'arrive à séduire l'Oberleutnant après ce râteau qu'il vient de me mettre. Ou alors, à la longue, peut-être...

Dans tous les cas, je lâche l'affaire, et son cou. Tout ça pour rien. Et alors que l'espion se barre, je balance, à mi-voix :


- J'irai pas.

Hors de question qu'il m'oblige. Sourire insolent. Et fissa, je tourne les talons. Je me barre en courant. Il m'aura pas. Je cours encore. Mes chaussures sont dans ma main. S'il essaie de m'attraper, je les lui lancerai. Les hommes sous-estiment toujours le pouvoir d'une paire de talons.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Admin Suprême
(du forum & du CHMI)

Admin Suprême (du forum & du CHMI)

Messages : 347

MessageSujet: Re: [RP] Entretien dans les dortoirs   Lun 2 Sep - 20:55

L'étrange visiteur était parti aussi soudainement qu'il était apparu, allant errer seul dans les couloirs de l'établissement. Cela fit penser à Jake qu'il devrait avertir le reste du personnel médical de sa présence, au cas où il tenterait de leur jouer le même tour qu'à lui.

Mais il ne pensa pas longtemps à ces détails pratiques, ayant devant-lui une pièce de théâtre abstraito-absurde en la personne d'Adélaïde. Son visage avait changé d'expression en moins de temps qu'il n'en faut pour cligner de la paupière et elle affichait désormais un dépit plus vrai que nature. Et contesta l'autorité.

Aussi tôt dit, son sourire insolent revint sur son visage et elle prit ses jambes à son cou. Allons donc ! Une course poursuite dans les couloirs du CHMI, le directeur derrière une patiente, voilà qui ferait bel effet s'ils venaient à croiser des gens... Mais à l'intérieur de lui, Jake était ravi. Cette demoiselle savait parfaitement lui donner le sentiment d'être un vrai tyran, le mettre dans la peau du grand méchant loup, celui qu'il avait toujours secrètement désiré être. S'il avait plus de patients comme elle, il n'aurait probablement plus l'usage des psychotropes.

Sur un plan plus pratique, cette petite course permettait à Jake de faire le sport qu'il n'avait pas pu faire ce jour-la. Aussi eut-il un tout petit sourire en coin avant de se mettre à sa poursuite.


"Adélaïde arrête-toi tout de suite ! Si c'est moi qui t'attrape, tu vas passer un sale quart d'heure."

Ca, c'était plus pour la forme qu'autre chose. Il savait qu'elle n'obéirait jamais à une injonction du type. D'une main habile il composa le numéro connu du seul personnel soignant permettant de passer des annonces aux haut-parleurs de l'établissement.

"Avis au personnel. Avis au personnel. Quiconque croise Adélaïde Duval la retienne. Localisation de départ : dortoirs patients."

La chasse pouvait commencer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Membres
Membres

Messages : 58

MessageSujet: Re: [RP] Entretien dans les dortoirs   Mer 4 Sep - 19:02

Attrape-moi si tu peux, Jakob. Je cours comme une dératée tout le long du couloir des dortoirs, et je bifurque à gauche. Les escaliers. Ceux-là, je les dévale quatre à quatre. Mon coeur bat fort dans ma poitrine. J'entends le sang battre dans mes oreilles. Je souris. Je me sens vivante. Je résiste.

Il me menace. J'écoute pas. Qu'il aille se faire foutre, ce sale nazi. Sa voix résonne dans les hauts-parleurs du centre. Si je reste dans le bâtiment, je suis foutue. Alors je pousse la porte de la sortie de secours, et avant de partir, je lui gueule :


- Crève !

C'est l'échappée. Je m'échappe. Il y a d'abord le gravier qui entoure les bâtiments, ça me rentre dans les pieds. Et puis l'herbe, mon salut. Je détale, comme un lapin de garenne. Je prends le maquis. Il y a des arbres là-bas, ça me fera une bonne cachette.

J'avance, jusqu'à un chêne. Je m'y adosse, le temps de reprendre ma respiration. Et j'écoute. Il m'a suivie, c'est sûr. Je vais le coincer.

Et l'étrangler.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Membres
Membres

Messages : 182
Localisation : Mouahahahaha

MessageSujet: Re: [RP] Entretien dans les dortoirs   Mer 4 Sep - 19:16

Waldemar était parti tranquillement dans les couloirs, s'attendant à rencontrer des patients originaux. par contre, il ne s'attendit pas à voir passer Adélaïde suivie de Jake, courant dans le couloir.

Et les haut-parleur de dire au personnel d'arrêter la jeune femme rebelle...

La scène amusa Arivenzys, qui se dit que tout n'allait pas aussi bien que ça dans cet institut...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [RP] Entretien dans les dortoirs   

Revenir en haut Aller en bas
 

[RP] Entretien dans les dortoirs


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cliff Heaven Mental Institute :: CHMI - Côté Patients :: Les Dortoirs-